[TUTO] Des commandes Zigbee bas coût et discrètes

Tags: #<Tag:0x00007f752cb082b0>

Tout est dans le titre ou presque.
L’objet du présent tutoriel vise à se créer des commandes radios Zigbee à bon compte càd qqch qui puisse faire le même travail que cela (legrand 0 676 94)
image ou cela image
pour le quart du prix .

Les applications proposés montrent comment détourner des petits interrupteurs Zigbee pour en faire des télécommandes au look and feel correspondant à celui de votre installation électrique.

La recette est la même pour les cas présentés : démembrer un mini interrupteur Zigbee pour réutiliser son électronique afin de la brancher sur des poussoirs ou inters mécaniques classiques de grandes marques d’équipements électriques (Legrand, Schneider, …) . On créé ainsi un interrupteur sans fil compatible Hue, Legrand Netatmo, … , capable de prendre n’importe quelle esthétique.

1- Smart Button Hue

2- Xiaomi Aqara WXKG11LM

3- SONOFF SNZB-01

4- IKEA TRÅDFRI lanceur de scénario connecté

1- Smart Button Hue : transformation en micro module Zigbee pour poussoir standard

Le Smart Button de Philips Hue est un tout petit bouton sans fil (radio Zigbee) permettant de piloter ses éclairages Hue. Son design peut ne pas être adapté à l’esthétique de la pièce. Voici un tuto du Smart Button Hue pour le transformer en micro module, afin de le placer derrière n’importe quel interrupteur (poussoir), et ainsi obtenir l’esthétique désirée.

Pour rappel, le Smart Button Hue se présente de cette façon :
image

Il s’agit d’un bouton fonctionnant à l’aide d’une pile bouton. Il peut donc être placé n’importe où. Petite originalité : le bouton central peut se détacher de sa base, pour pouvoir le déplacer si besoin (embase magnétique).

Son design peut ne pas être adapté. La présente modification du Smart Button Hue permet de conserver le contrôle de ses éclairages Hue, en utilisant un poussoir Céliane (par exemple)
L’astuce nécessite un fer à souder. NB : Cette modification fait sauter la garantie du Smart Button.
Pour commencer, ouvrir le Smart Button Hue et le retirer de la coque du bouton, à l’aide d’un petit tournevis :
image

Ce qui nous intéresse, c’est la partie électronique. Il faut souder deux fils à ces endroits précis :
image

On obtient donc cela (bon le pâté de colle thermique n’est pas terrible je vous l’accorde):
image

Une fois ces fils soudés, si on les fait se toucher rapidement, cela pilote l’éclairage associé, comme quand on appuyait sur le bouton auparavant.
image

Si on dispose d’une imprimante 3D, il y a ici un fichier STL pour imprimer un boitier adapté au Smart Button, pour le protéger. Ça évite de découper la coque d’origine, qui pourra ainsi être réutilisée au besoin.

Il n’y a plus qu’à connecter les deux extrémités des câbles à l’interrupteur poussoir Céliane.
NB : N’importe quel interrupteur peut faire l’affaire dès lors que c’est un bouton poussoir.
image

Il ne reste plus qu’à insérer les Smart Buttons reliés aux boutons poussoirs dans la boite d’encastrement:

Nous avons créé un interrupteur sans fil compatible Hue et plus largement Zigbee, capable de prendre n’importe quelle esthétique. Dans l’application Hue, on peut dès lors affecter ce bouton aux éclairages ou pièces qu’on souhaite.
Au niveau des fonctionnalités, on retrouve toutes les possibilités offertes habituellement par le Smart Button Hue, avec variation sur appui prolongé, éclairage différent en fonction des heures de la journée, etc. Là-dessus, rien ne change.

Ce même montage permet aussi de piloter tout dispositif compatible Zigbee en passant non plus par le pont Philips Hue mais par un pont générique comme ConBee2 ou Zigate et les applications deCONZ (ou Phoscon) et Abeille par exemple.

2- Xiaomi Aqara WXKG11LM: transformation en micro module Zigbee pour poussoir standard

Pour rendre les interrupteurs classiques capables de communiquer avec la box domotique , il suffit de faire quelques modifications du bouton Xiaomi

Dans un premier temps, ouvrir le bouton. Ce dernier s’ouvre assez simplement en faisant levier avec un petit tournevis plat et le tour est joué.
image

Une fois ouvert, ce sont les contacts du bouton au centre qui nous intéressent. Il suffit de procéder à deux soudures comme ci-dessous. Un petit fer à souder et un peu d’étain sont requis pour la réalisation de cette tâche.
image

Une fois fait, raccorder les deux fils à un interrupteur poussoir et loger le switch Aqara WXKG11LM au fond de la boite d’encastrement. Il est assez fin et petit pour que ça passe sans aucun problème dans la boite.

Attention : penser à inclure le bouton au réseau Zigbee de la box domotique avant de le mettre au fond de la boîte. Pour cela mettre la box en mode écoute et appuyez 5 secondes sur le petit bouton qui se trouve sur la tranche du bouton.

3- SONOFF SNZB-01 : transformation en micro module Zigbee pour poussoir standard

Pour rendre les interrupteurs classiques capables de communiquer avec la box domotique , il suffit de faire quelques modifications du bouton SONOFF SNZB-01.
image

Dans un premier temps, ouvrir le bouton. Ce dernier s’ouvre assez simplement en faisant levier avec un petit tournevis plat sur les contours et le tour est joué.
image

Une fois ouvert, ce sont les contacts du bouton au centre qui nous intéressent. Il suffit de procéder à deux soudures comme ci-dessous. Un petit fer à souder et un peu d’étain sont requis pour la réalisation de cette tâche délicate.

image

image

Pour protéger le montage, récupérer le fond du boitier SONOFF et y pratiquer une petite ouverture (1). Replacer la partie électronique dans son boitier (2), refermer avec le couvercle d’origine (3) puis remettre la batterie en place (4).
image image image
image

Une fois fait, raccorder les deux fils à un interrupteur poussoir NO (monostable donc et loger le switch SONOFF SNZB-01 au fond de la boite d’encastrement. Il est assez fin et petit (38mm x 38mm x 10mm) pour que ça passe dans une boite de profondeur 50mm. Si a boîte est de profondeur plus faible (40mm) préférer la remplacer par une avec une pochette latérale spéciale micromodule.
image

Attention : penser à inclure le SONOFF SNZB-01 au réseau Zigbee de la box domotique avant de le mettre au fond de la boîte. Pour cela mettre la Gateway Zigbee en mode écoute et appuyez sur le petit bouton RST qui se trouve sur la face du bouton du côté de la pile. Relâcher dès que la LED clignote en rouge.

4- IKEA TRÅDFRI lanceur de scénario connecté : transformation en micro module Zigbee pour poussoir standard

Le bouton IKEA E1812 est en fait un déclencheur de scénario mais hélas pas un bouton ON/OFF. Ainsi bien que disposant des clusters 0x006 et 0x008 le premier n’émet que la commande On et le second que la commande Move with OnOff sur un appuyé long et la commande Stop with OnOff au relâché.
Sous Deconz on verra donc les codes 1002 et 1001/1003 dans l’état buttonevent.
Conclusion : pas d’intégration binding complète possible pour faire du ON/OFF, on a affaire en fait à un demi bouton IKEA ON/OFF. J’ai remisé mes 5 boutons tous neufs en attendant une hypothétique évolution du firmware.

image

image

image

5- Epilogue

Ma préférence va aux SONOFF à cause de leur prix (moins de 10 EUR TTC) et de leur facilité de démontage/remontage.

Si ce montage doit remplacer un interrupteur classique pour le domotiser il faudra :

  • Ajouter un micro module interrupteur Zigbee dans le circuit de la lampe (de préférence au plus près de la lampe) ou une lampe connectée Zigbee (Hue, …)
  • Shunter entre eux la phase et la (les) navette(s) vers la lampe connectée ou le micro module via un connecteur rapide type Wago. Cela fera en sorte d’alimenter en continu le micro module ou la lampe connectée qui restera donc pilotable à tout moment (contrairement à l’utilisation d’un interrupteur classique qui coupe l’alimentation quand on éteint et rend donc impossible leur pilotage via Zigbee).
22 J'aimes

Merci pour le partages de ces différentes solutions

1 J'aime

Hyper intéressant !

Merci pour ce partage

Merci beaucoup, cela va m’être d’une grande utilité !

En ces temps difficiles voila une opportunité d’économie. Mon problème ce sont les soudures qui semblent pas faciles à faire. Je vais demander à mon fiston qui a l’habitude avec ses maquettes à échelle réduite. Je vais suivre ton conseil sur les SonOFF qui sont actuellement en promotion car bousiller des philips ça me fait un peu mal au coeur :wink: ils sont trop jolis pour que je les abime.

@Yves19 … excellent ces tutos!!! Félicitation!!
Tu penses que c’est exactement la même chose avec les bouton ikea tradfri ??
image
Chris94440

SI tu peux en ouvrir un et me faire une photo de sa partie électronique recto / verso je pourrais te dire à l’issue

Le Ikea aurait l’avantage de pouvoir remplacer un double poussoir.

Voici une photo recto verso. Ouverture ultra facile.
IMG_20201118_232907 IMG_20201118_232705_1

Je dirais que c’est à priori possible de faire avec cet inter double… Peux tu faire une copie de la puce Zigbee ou focaliser la photo dessus car je n’arrive pas à lire ses références ?
Je vais m’en procurer un ou deux et faire quelques tests (fonctionnement, portée , compatibilité , …) dans la semaine prochaine.
EDIT : je récupère 5 de ces petites bêtes demain matin :slight_smile:

@Yves19 : fonctionne très très bien avec deconz (appui court et long sur chaque bouton) … toutes mes lampes de chevets sont gérées comme cela chez moi : bouton ikea + ampoule connectée … la solution la moins cher que j’ai trouvé pour domotiser une lampe de chevet … :slight_smile:

IMG_20201119_091239

@chris94440, oui je suis d’accord, j’en ai 4 et si la procédure est faisable, j’en mettrais dans d’autres endroit.

La gestion des bouton depuis Phoscom est d’une simplicité, je me sers de celui demonté pour gérer 2 appliques, chaque boutons permet de faire on/off et sur appuie long variateur, cela en 1 min depuis Phoscom.

A 5 EUR pièce c’est clairement imbattable d’autant plus qu’il y a deux switches.

Merci.
C’est donc une puce Silicon Labs EFR32.ce qui explique le coût bas de cet équipement par rapport à ceux à base de puce TI 2530 par exemple.

Je ne dispose pas du SDK pour cette puce et probablement le firmware doit être sécurisé par les fonctions propres à la puce SLabs. Mais c’est sans importance pour ce que l’on veut faire. Je vais mettre la main demain sur deux Ikea button et j’amenderai mon tuto dans la foulée.
Ce sont les 50 EUR et plus qu’il faut débourser pour l’équipement Legrand qui ne fait pas plus et même moins qui m’ont poussé dans l’aventure sans pour autant devoir faire qqch de non reproductible et maintenable.
Avec ce petit bouton et avec un peu de chance deux coups de soudures, un petit trou bien placé dans le boîtier et on pourra envisager une production maison sans concession. Si ça marche j’espère que ce sera un « best seller »

Franchement merci. C’est génial. Rien à dire de plus…

Sinon, penses-tu qu’on puisse faire la même chose en remplaçant l’interrupteur par un sabot magnétique ?

Sabot magnétique oui si il sert à fermer un contact sec de manière fugitive (type poussoir donc)
As tu une idée particulière ?

Ta question m’a donné la réponse. Je pensais à un détecteur d’ouverture de porte . zigbee. Avec un déport par sabot magnétique.
Mais du coup tu as raison, le contact est fugitif, donc ça marchera pas…

Le soucis c’est que si le contact reste fermé alors l’émetteur va émettre en permanence et la batterie risque de ne pas durer longtemps
Sans compter que les appuis longs se font parfois sur le timing d’un relaché , parfois sur le timing de l’appuyé

Du coup si on prends un détecteur d’ouverture, sonoff-04, par exemple, penses-tu qu’on puisse faire la même manip ? ie tirer un déport par sabot magnétique.
Sinon, est-ce que tu connaitrais un détecteur qui fasse ça en zigbee ?
Merci d’avance.

Bon, je viens de tester la soudure, j’ai ressortit un fer qui trainer au garage mais un peu gros pour ce genre de soudure j’ai bien galérer, cela devais faire plus de 15 ans que je n’en avais pas fait, c’est pas très joli mais ca marche.

Hack-Ikea00 Hack-Ikea01 Hack-Ikea02

1 J'aime