Installation maison neuve

Bonjour, je suis entrain de faire construire et l électricien va bientot me demander ce que je veux.
Je souhaiterais prévoir tout ce qu il faut pour pouvoir domotiser l éclairage. Pour les prises j utiliserai sans doute des prises connectées.
Le principal de l éclairage se fera par des spots au plafond sauf salon et chambres.
Je sais pas si je demande tout de suite.des interupteurs connectes Legrand ( mais quel surcoût ?) . Sinon des boîtes encastrées plus.profondes pour que je puisse mettre des modules connectes derrière les interupteurs. Mais faut il demander de câbler le neutre ou existe t il des inter sans neutre fiable? Voilà pleins de questions. Merci pour vos retours.

Salut
Je conseille toujours de faire un cablage avec le neutre a chaque interrupteur et de prévoir des boîtes d’encastrement en 50, sinon utiliser des boîtes à poches type BLM
https://www.domadoo.fr/fr/accessoires-electriques/4116-blm-boitier-d-encastrement-pour-micromodule-version-appareillage-2068550000015.html?domid=Lr6vxlnWi
Prevoir des gaines supplémentaires avec des tir-fils.
Bien positionner le tableau électrique et prévoir des emplacements de réserve pour les futurs extension (garage, piscine, etc…). Prevoir des gaines vers les extérieurs, sur chaque côté de la maison + portail visiophone, éclairage extérieur, les volets, les portes, les baies vitrées. Faire pareil pour le réseau VDI pour le wifi, les caméras, le multimédia avec les hauts parleurs, multiroom, vidéoprojecteur et écran de projection, etc…

Bonsoir,
je suis du même avis que @Pitt13.

Sa dépend de la solution que tu as retenu, car si par exemple tu part sur des modules a mettre derrière, il te faudra de toute façon des interrupteurs standard, alors que si tu part sur de l’interrupteur connecté, je ne voit pas l’intérêt de faire poser des inter standard, qui te resteront sur les bras après domotisation.

Comme Pitt13, le neutre qui passe niveau des boutons, si c’est un va et vient, sur un bouton au moins. Cela te permettra de mettre n importe que module.
Coté volet electrique, j’aurai tendance à dire en filaire et tu rajouteras un module volet electrique et demander que des boites d encastrements en 50.

Merci pour ces réponses. Les volets seront déjà connectés avec la solution Somfy.
Ok je demanderais le neutre au moins sur l un des interupteurs et des boîtes en 50

Fait câbler comme décrit par @Pitt13

les inters connectés ne sont pas une solution durable (technologie entre la solution électromécanique classique et une solution type HUE Philips) Il y a de grande chances que ce type d’interrupteur ne dure pas dans le temps.
Evite autant que faire se peut le tout radio (quelle que soit la solution).

Donc au moins un chose de sûre : à la construction, tirer des fourreaux et prévoir des fils de neutre ne coute presque rien en plus. Idem pour un tableau surdimensionné. Ensuite ce sera trop tard et beaucoup plus couteux.

2 J'aime

Merci encore. Je trouve les boitiers connectés derrière des inter classsiques un bon compromis. On garde la solution classsique mécanique et on a la domotique qui peut automatiser. C est quoi l avenir alors?

La domotique directement intégrée dans les équipements comme une lampe HUE par exemple ou un inter KNX autre exemple.

Et comment commander une lampe hue depuis un inter non connecté ? Y a un truc qui m échappe.

Voir ici par exemple :

Et désormais pour celles et ceux qui sont allergiques aux changements de pile tous les 3 ans (ou plus) il existe des modules green power sans pile chez Legrand ou NodOn (mais aussi ailleurs) compatibles Hue entre autre.

1 J'aime

je comprends vraiment pas tes préconisations, désolé.
Dans un précédent post tu ne conseilles pas le tout sans fil. Je cite : « Evite autant que faire se peut le tout radio (quelle que soit la solution). »
Et maintenant tu montres comment faire des commandes sans fil pour commander des luminaires connectés (Hue).
Dans tous les cas, je veux garder une installations qui permet de commander les luminaires sans domotique (en cas de crash jeedom, crash linux, panne RPI, panne réseau, …)

Salut
Je conseille de partir sur une installation standard avec les boîtes plus profondes et le neutre a chaque commande, cela permet d’utiliser les interrupteurs classiques et de les domotiser par des futurs modules radio.
Sinon il faut faire ramener les fils de chaque interrupteur ou bouton poussoir au tableau électrique mais cela coûte bien plus cher…

Je préconise toujours le tout filaire mais en domotique cela signifie KNX ou IPX. Sinon le passage par un intermédiare radio est obligatoire. ce passage peut être réalisé à 2 niveaux :

  • niveau complètement soft radio càd nécessitant une box domotique en état de fonctionnement qui va remplir le rôle de récepteur des ordres émis par les équipements (inter sans fil, capteurs, …) et en calculer les commandes à envoyer vers les actionneurs (lampes, prises, moteurs, …). En retour tjrs la box domotique va recueillir les états et les transformer en qqch de compréhensible par l’usager.
    Sans box domotique, plus de fonctionnement de l’installation
  • niveau avec mode de fonctionnement autonome. c’est là qu’intervient le tuto que tu cites. Les modules radios Zwave comme Zigbee sont initialement conçus pour fonctionner directement entre eux sans box domotique. Certes les fonctions sont bcp moins évoluées (pas de scénarios, pas de logique complexe, pas de scène, …) mais au moins les fonctions de base sont assurées (ON/OFF, variation, UP/DOWN/STOP, Couleur, … et états associés. C’est presque aussi fiable que le filaire car il faut juste que le 220V soit présent et ça fonctionne en parallèle avec une box domotique. Donc si la box tombe HS (ou réseau wifi HS ou box internet HS) les fonctions persistent.
    Mon tuto a été fait justement pour conserver une esthétique identique à une installation classique existante mais avec de la domotique en sus. Les lampes HUE (lampes domotisées de base) par exemple ne s’accommodent que très mal d’une installation classique ou on coupe le 220V pour éteindre une lampe. Elles sont faites pour être pilotées par radio. Donc il faut domotiser les anciens inter filaires pour commander ces lampes.
1 J'aime

ah ben je viens d’en apprendre une bonne. merci bcp.
je savais pas que des inter sans fil (zigbee) fonctionnaient en autonome sans box intelligente.
Il faut donc les appairer entre eux j’imagine.
et pour les spots encastrables, il faut acheter que des spots intelligents, la facture risque de monter vite…
Je pense quand meme faire faire une installation standard en voyant si l’électricien peut me ramener le neutre sur l’un des inter va et vient et mettre des boites en 50.
J’ai vu que shelly sortait de nouveaux produits et une gamme pro qui m’a l’air pas mal
Merci

Bonjour à tous !
Si je devais repartir de zéro = maison neuve
Je ferais surtout une installation, ou l’on peut enlever TOUTE la domotique + toutes les liaison sans fils et…
Que toutes les prises + lampes + chauffage, etc.
FONCTIONNENT !!

Que ce passera-t-il quand vous vendrez la maison, si les suivant ne veulent pas de tout ça ?? (même de la commande radio en direct, sur 10 ans, c’est pas aussi fiable que du filaire. Perte de communication car pas de chance et autre imprévu)

Si demain je « disparait » : Mon installation sera-t-elle une galère de plus à gérer pour ma famille !

bref, je dis pas que c’est facile à trouver comme compromis, mais il faudrAIT faire une maison qui peut se passer de la domotique / de nous, tout en restant parfaitement fonctionnel, du jour au lendemain !

Exemple lumière dans une pièce :
Câbler des interrupteurs + lumières sur un télérupteur (de façon classique), et venir, en plus, piloter le télérupteur avec un module domotique. Si la domotique n’est plus là, on est dans une maison « classique ». (Ou prendre un télérupteur comme celui-ci chez Legrand qui permet directement les deux ! / @Yves19 je ne sais pas si vous avez essayé ce produit / un avis??)

Exemple chauffage élec:
Ramener tous les fils pilotes dans le tableau. Prévoir un inter 3 positions comme celui-ci avec Marche / Arret / Auto. L’auto étant sur un module domotique.

Après pas de secret,

  • soit tu passes des dizaines d’heures à t’informer (pour pas dire des centaines, car clairement tu n’auras pas la réponse en un fils sur le forum, tellement la domotique est un MONDE à découvrir et… ce monde est GRAND, personne ici ne peut dire « j’ai fait une installation de fou et j’ai du y passer 100 heures max » ! ),
  • soit tu passes par un pro, en prenant le temps de t’informer avant / pendant, de discuter des différentes solutions avec lui, tout en lui imposant des choix de base exemple Jeedom pour pouvoir faire vivre ton installation par la suite ! (mais ça demandera déja un certain investissement en temps)
  • soit tu passes par un pro, tu fait un cahier des charges. Il exécute, tu touches à rien (même si j’ai du mal à croire que ça soit possible).

je serais très curieux de savoir combien de temps, les personnes sur le forum, on passer de temps sur leur installation ? Pour une maison moyenne avec Éclairage / Chauffage / Alarme et notification / Extérieur (lum et Portail) / Design pour téléphone / tablette ?

1 J'aime

et bien je suis du meme avis. installation classique autonome sans domotique et prevoir ce qu’il faut pour automatiser en parallele (exemple boite plus profonde et neutre a l’inter).
pour le chauffage c’est facile pour moi chauffage au sol centralisé avec un PAC connectée.
les volets sont des somfy IO Control
pour l’alarme je prendrais surement un alarme autonome (diagral que je conanais deja) mais qu’on peut piloter et recuperer l’etat via jeedom.

Bonsoir,

Je viens de voir un interrupteur aqara h1 eu.
Sans neutre et compatible boîtier français.
Il m a l’air top. Et évite le cablage du neutre.

Évite à tout prix les Xiaomi surtout dans du neuf. Petit prix, maxi ennuis.

1 J'aime

Ah bon , quel type d ennui?
Quel interrupteur sans neutre est fiable alors?
Si possible dans du low.cost

Et bien c’est justement là l’incompatibilité : le low cost se paie au prix de qqch et c’est de la fiabilité en l’occurrence.