Chaudière à condensation

Bonjour à tous,

Je suis nouveau propriétaire d’une maison où tout le chauffage est à refaire.
La chaudière sera au gaz, à condensation.
Il y aura des radiateurs à eau.

Je voulais mettre des vannes thermostatiques sans fil(spirit par exemple, en zwave), connectée sur jeedom. La chaudière aurait été pilotée via un contact sec via zwave aussi.

Les chauffagistes qui sont venus pour préparer un devis (install chaudière+radiateurs) me disent qu’avec un contact sec, on perd l’avantage de la condensation. Que la chaudière fonctionnera à fond (100%) quand il y aura demande. Ce serait à cause de ça qu’on perdrait l’avantage de la condensation. Du coup la chaudière fonctionnerait comme un ancienne.

Avez-vous un avis à ce sujet ?

Car si c’est vrai, il est du coup beaucoup plus complexe de piloter la chaudière. Et j’ai pas envie de partir sur un système propriétaire style ambisense.

Merci :slight_smile:
Pierre

Bonjour,

C’est quoi l’intérêt de piloter et les radiateurs et la chaudière ? Ce n’est pas plus simple de piloter les radiateurs via leur tête thermostatique, puis de laisser la chaudière alimenter en fonction de la demande des radiateurs ?

1 J'aime

C’est vrai, mais personnellement je me rassure en disant que j’économise en maîtrisant mieux le planning du chauffage.

Bonjour,

Je n’ai pas de chaudière à condensation, la mienne est classique. Elle s’allume dès que les thermostats (plugin) lui demande. Et j’ouvre les têtes thermostatique en fonction.

Je ne vois pas ce que ferais de plus ou de moins une chaudière à condensation.
Peut-être qu’il y a des chaudières qui demande une puissance de chauffe et je sais pas si c’est gérable via un contacteur…
Le sujet m’intéresse en cas de changement de chaudière.

Merci

Bonjour,
J’ai une chaudière basse consommation, j’ai juste mis un contact sec dessus et aucun robinet piloté sur mes chauffages.
Tout est géré avec le plugin agenda et thermostat depuis plus d’un an.
Tout est nickel.

Bonsoir.
Une chaudière à condensation (elle le sont toutes maintenant) et basse température ne consomme pas la même quantité d’énergie tout le temps.
Elle va monter en température progressivement et augmenter la vitesse de la pompe progressivement également.
Un contact sec la fait fonctionner immédiatement à 100% et perd donc le bénéfice de son fonctionnement natif… c’est dommage…
Par contre, on est d’accord, ça ne l’empêche pas de chauffer mais au détriment des économies…

Bonsoir,

Alors oui sur une chaudière condensation piloter par un contact sec (encore qu’il faut trouver une équiper d’une sortie contact sec car beaucoup de marque fonctionne avec des thermostat sur bus) , tu perdras les avantages de la condensation donc moins économique .

Le mieux c’est d’équiper tes radiateurs de têtes thermostatique connecter et de faire équiper une soupape différentiel sur le circuit hydraulique. Cela te permettras de piloter chaque pièce indépendamment.
Piloter la chaudière à condensation et les radiateurs n’a aucun intérêt.

1 J'aime

Bonjour,
Et bien c’est faux, laissez faire la chaudière, elle ne s’allumera pas si pas de besoin.
Donc si vous voulez maîtriser le planing, maîtrisez la demande ( les radiateurs)

Penses à regarder du côté de la merveille française boost heat une chaudière qui atteint les 200% de rendement.

Bonjour,

J’ai une chaudière Frisquet basse consommation, d’on j’ai remplacé le thermostat Eco Radio Système par le plugin Thermostat de Jeedom et un module à contact sec sur la chaudière.

  • Et je peux vous assurer que la régulation fonctionne de la même manière que le thermostat d’origine (Frisquet me l’avait confirmé avant que je réalise cette modification).

C’est « la » chaudière qui est basse consommation : Donc elle fonctionne petit à petit jusqu’à obtenir la température de consigne. Mais en aucun cas à 100% d’un coup.

  • C’est le principe du « base consommation »

Par contre, je n’ai pas de vanne thermostatique pilotées, j’ai procédé à un équilibrage de mon installation « petit à petit » afin d’avoir la température souhaitée dans chaque pièce, avec un seul thermostat placé dans le salon.

Bonsoir,
De mon côté je ne fais que répéter ce que mon chauffagiste m’a expliqué… :wink:

Un rendement de 200%, ça veut dire que la chaudière produit 2 fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme ?

Salut Fabrice,
Ce que j’avais compris de mes différentes lectures sur le sujet, c’est que les chaudières à condensation était très rentable pour maintenir une température d’eau, et que par conséquent le contact sec faisait perdre l’usage de cette capacité. J’ai réalisé la même installation que toi (chaudière Frisquet + contact sec en remplacement du Eco Radio System), mais je pense que le plus efficace serait que le plugin thermostat envoie une température d’eau à la chaudière et que la chaudière maintiennent pendant un cycle cette température d’eau (comme les installations de plancher chauffant par exemple).

Salut,
Pour ma part j’ai une poêle à pellet hydro et une chaudière frisquet condensation.
Les deux sont branchée sur un ballon tampon de 500L qui fait office de réserve de calories.
Quand le poêle ne fonctionne pas, c’est la chaudière qui chauffe le ballon tampon, et elle condense bien. Sa température cible est gérée e’ fonction de la température extérieure.
Ensuite tête zwave dans chaque pièce, qui envoit un ordre à un jeedom secondaire qui ne me sert qu’à piloter le circulateur et la température de sortie du ballon qui sera envoyée dans le circuit.
Ca fonctionne plutôt pas mal.
Le ballon tampon peut être une solution

De mon coté, je suis sur une chaudière de dietrich type twineo, et je la pilote seulement via contact sec. Jé définis une température de sortie d’eau chaude (50°C dans mon cas) et elle se module toute seule ( entre 5 et 20%) de sa puissance, mais jamais 100%.

Tu peux mettre des vannes thermostatiques pilotée, mais seulement dans les pièces ou tu n’a pas la sonde de thermostat (ex chambre, cave)

Bonjour à tous,

Merci beaucoup pour vos réponses. Pas facile d’avoir un avis clair.

@loustic03 : pourquoi mettre une soupape différentiel ? Si le circulateur est électronique, il supporte que toutes les vannes soient fermées (pas de demande, pas grave pour lui)

@Kevin_Jns : du coup la température n’est plus adaptée par rapport à la température extérieure ? Quand tu parles de la sonde de thermostat, ce n’est pas le thermostat livré avec la chaudière je suppose, mais tu parles de quoi ?

@ Fabrice : la température de sortie chaudière n’est plus en fonction de la température extérieure ou bien cette fonction est restée ?

Je suis passé dans un salon de construction belge (Batibouw) ce week-end. Je n’ai pas été plus avancé ; aussi bien par les vendeurs de chaudières que par les vendeurs de domotiques. Ils comprenaient pas mon problème…

bonne journée,
Pierre

Alors oui et non.

Une chaudière ne peut pas produire plus d’énergie qu’on ne lui apporte. En ce sens, le rendement d’une chaudière est de 100% maximum. Toutefois il faut regarder par rapport à quoi cela est calculé. En effet, traditionnellement pour les chaudières on excluait l’énergie contenue dans les vapeurs d’eau se retrouvant dans les gaz d’échappement. C’est un rendement calculé sur le PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur) du gaz.
Hors, avec le développement des chaudières à condensation, maintenant on récupère l’énergie de condensation des vapeurs d’eau dans les fumées. Mais comme on continue à calculer les rendements sur le PCI, on peut avoir des rendements légèrement supérieurs à 100%.
En fait, il faudrait calculer le rendement en prenant l’énergie totale dans le gaz et utiliser le PCS (Pouvoir Calorifique Supérieur). C’est d’ailleurs bien le PCS qui est utilisé pour facturer le gaz.
Un petit article qui semble pas mal : Tableau comparatif pouvoir calorique inférieur (PCI) des énergies

Pour ce qui est des pompes à chaleur, elles sont capables à partir d’une certain nombre de kWh d’électricité de fournir plus de kWh de chaleur de chauffage. En fait, leur fonctionnement permet d’extraire de l’énergie côté source froide (l’air extérieur la plupart du temps) pour la transférer côté source chaude (circuit d’eau de chauffage par exemple ou eau chaude sanitaire dans le cas d’un ballon thermodynamique). Ce ratio chaleur sur électricité est appelé coefficient de performance ou COP. Il n’est pas rare d’avoir un COP de 3 par exemple (en fait cela dépend beaucoup de l’écart entre côté chaud et froid) pour lequel certains parleront d’un rendement de 300%. Mais c’est un abus de langage parce qu’on compare là deux formes d’énergie (électricité et chaleur) qui ne sont pas du tout aussi « nobles » l’une que l’autre : l’électricité peut-être exploitée pour générer du « travail » (faire tourner un moteur par exemple), pas la chaleur.

Dans le cas de Boosheat qui est mentionné par @SWR, c’est un combiné de chaudière à condensation et de pompe à chaleur. Du coup, parler de 200% de rendement c’est faire l’approximation que j’évoque ci-dessus pour les pompes à chaleur. Pour autant, cela ne signifie pas du tout que ce ne soit pas efficace au global, cela semble même très prometteur. Mais en tant que produit hybride, cela complique la comparaison aux équipements « traditionnels ».
Leur article Découvrez comment fonctionne la BOOSTHEAT.20 n’est pas inintéressant bien que très simplifié.

En gros j’ai définir une température de sortie de chaudière a 50°C, pour le moment je n’ai pas de sonde de température extérieure. Lorsque je l’aurai installé je modulerai la température de sortie de la chaudière entre 45 et 55° en fonction de la température extérieure (plus la température de retour d’eau est basse, plus ta chaudière condense, et plus le rendement est elevé).

J’utilise le plugin thermostat de jeedom qui pilote ma chaudière avec un contact sec avec une sonde d’ambiance dans la partie séjour. c’est jeedom qui gère les cycle de chauffe, et ma chaudière qui gère sa puissance toute seule en fonction du delta T entre l’entrée et la sortie (je suppose).

Dans mon cas, j’ai 3 radiateurs équipés de 3 vannes thermostatique dans le séjour (ces vannes sont ouverts en permanence). Je ne chauffe jamais l’étage car la maison est bien isolée, mais je pourrais ajouter des vannes connecté pour piloter indépendant mes chambres (du moment que la chaudière est en marche bien évidement)

Merci @Seb821 d’avoir ajouté un éclairage technique

Bonsoir, que ton circulateur soit à contrôle électronique ne veut pas dire qu’il va s’arrêter quand tous les robinets seront fermés. Même ce équipé de gestion automatique de débit ne s’arrête pas. Le risque c’est que ton circulateur surchauffe par manque de drainage hydraulique et finira par claquer.

1 J'aime