Installation de panneaux solaires : partie 4

Je pense que ce sont 3 choses différentes.
Always weather based semble être en fonction de la météo.
Tu as ensuite les moyennes des jours précédents
Et enfin les valeurs si conditions optimum.
C’est ambigu

En effet c’est ambiguë d’autant que dans le résultat je ne vois pas tout ça en interrogeant https://api.forecast.solar/estimate/

Je vais creuser quand même pour vérifier si on peut en tirer quelque chose mais il va déjà falloir que je trouve le bon angle et azimut parce que pour moi c’est très proche le matin mais plus l’après midi.

Bah écoute pour ma part :

  • j’ai un LV Siemens qui permet d’avoir un vario speed et qui calibre la température suivant la saleté encore présente (capteur optique). Mais j’ai fait le test avec le mitigeur et une eau à 10° (c’était l’hiver quand j’ai fait le test), le cycle de la résistance s’effondre car c’est plus rapide de monter une eau qui arrive mitigée à 38° qu’une eau à 10°.
  • pour le LL, j’utilise un programme coton eco/coton à FROID. La résistance « saute » et j’utilise de l’eau à 28° (et non pas 38°). Aucun souci pour le linge. Je rajoute un peu de vinaigre blanc et les produits habituels.

Mon upgrade a été faite fin Avril : de 6 panneaux à 12 panneaux. Par contre, j’utilisais déjà la chauffe d’eau en Mars/Avril avec une conso en hausse sur 6 panneaux, car j’ai déplacé la conso HC vers la HP. Sauf que je suis en tarif BASE donc ça ne veut rien dire (je garde la vue HC/HP pour vérifier si le tarif BASE est plus intéressante).

Pour l’heure sur une journée un peu brumeuse :

  • 12 kWh en conso,
  • 18 kWh en autoconso,
  • tout cela avec une eau chauffée « gratuitement » qui permet de faire le même jour 5 douches et 2 machines.

Donc je te rejoins, content de faire cela pour mieux consommer notre énergie.

Hâte de voir cette année la répartition.

Belle trouvaille le forecast solar, je vais voir pour l’utiliser et comparer si c’est fiable.
Pour l’heure je fais une prévision sur la météo pour savoir si je chauffe et piloter la consigne de l’eau.
A voir si mieux avec !

Merci beaucoup Loïc pour ce partage.

Étant en projet de remplacer mon cumulus fuyard par un qui pourrait être relié a de futur PV, pourrais-tu me dire quel cumulus tu as s’il plaît ?

Apparement il faudrait un cumulus sans électronique pour le coupler à un routeur solaire ou alors un thermodynamique compatible PV / SmartGrid.

J’ai pas un vrai cumulus j’ai récupéré une cuve d’un chauffe eau thermodynamique sans la partie thermodynamique et donc j’utilise la résistance normalement de secours pour chauffer l’eau.

Après pour en acheter j’avais regardé vite fait et le mieux et de prendre dans les moins cher, ils ont loin d’électronique en général et ça marche tout aussi bien

1 « J'aime »

Bonjour Loïc,

J’ai un projet de PV comme beaucoup, peut être en fin d’année, et je suivais tes réflexions avec beaucoup d’intérêt car il y a autant d’avis différents que d’internaute :sweat_smile:

Tu n’as pas évoqué si tu étais en vente du surplus ou autoconsommation totale (avec blocage du surplus pour ne pas réinjecter) ?

J’ai fait pas mal de recherche sur les routeurs solaires : tu as retenu quel modèle ? Il semble y avoir un beau projet français à base d’arduino sur le sujet.

Dernière question : le ballon d’eau chaude. Imaginons qu’un ballon tire 3kW quand il chauffe, il faut au moins cette surproduction pour ne pas consommer sur EDF. Comment gères tu ça ? J’ai trouvé peu d’info sur le net : Tu as une résistance plus petite, et le routeur envoie le jus dès que tu produits 50% de la puissance du ballon ? Tu utilises un trigger ?

Finalement une autre question : imagines tu un usage de jeedom autrement que pour surveiller ta prod (ce qui semble déjà fait par ta passerelle enphase ?) ?

Merci :innocent:

Bonjour
Je suis en revente du surplus (EDF oa) mais c’est pas encore actif, isowatt a bien fait les démarches il faut juste que EDF traite la demande. C’est bien est pas bien, bien dans le sens où ça fait un peut d’argent (je pense entre 200 et 300), pas bien car le contrat est sur 20ans a 0.10€ le kWh et vu le prix qu’ils nous le vende et l’augmentation qu’il ça avoir c’est un peu du vole… Il ya un truc qui s’appelle jmpe (de mémoire) qui rachète le courant aussi, moin de 0.1€ mais ce n’est pas bloqué 20ans donc ça peut être une solution intéressante aussi.

Pour le routeur j’ai un Eddy de myenergi, un article va sortir, il est pas donné mais super bien fini, gère complètement le chauffe eau (c’est lui qui regarde la température de l’eau et s’arrête ou reprend quand il faut). Et surtout discuté avec ma borne de recharge de voiture (c’est la même marque) ce qui me permet de rendre prioritaire la charge de la voiture et quand c’est fini ou si ya pas assez pour la voiture de chauffer l’eau.

Pour le chauffe eau le mien fait 1.5kwh mais en faite c’est pas important un routeur solaire ça envoyer juste la puissance correspondant à la surproduction solaire en jouant sur le voltage. En gros si ton chauffe eau consomme 3kwh et que tu surproduis 1.5kwh alors le module va envoyer du 110volts alternatif. C’est pour ça que ce n’est possible qu’avec les systèmes résistif et sans électronique (chauffe eau, chauffe électrique…).

Pour la place de jeedom la dedans c’est pas simple… Il peut faire la présentation de données mais les fabricants d’onduleur le propose tous déjà et ça sera toujours mieux que ce que fait jeedom au final (toujours plus simple qu’on a que une fonction a développer de le faire au top). Il pourrait faire de la gestion intelligente de distribution d’énergie mais là c’est pareil il ne fera jamais mieux que un routeur solaire ou même une borne de recharge. Donc à part te dire hohe tu produits beaucoup hésites pas à lancer une machine il n’y a pas grand chose de possible…

Je ne connaissais cette possibilité d’envoyer uniquement le surplus au ballon. Est ce que ça peut se faire en parallèle d’un système jour nuit ?

Dans ton cas le routeur est proche du ballon et tu t’es branché sur l’alimentation et sur le sonde je suppose ?

Sur le net j’ai vu comment shunter le contacteur jour nuit en fonction de la production, et j’ai vu comment supprimer 2 résistance sur 3 pour baisser la puissance du ballon ça ne fonctionne pas sur tous les modèles… Ces 2 solutions ne me plaisent pas trop…

C’est ce qui me freine pour l’instant dans le projet.

1 « J'aime »

Personnellement, je trouve que c’est beaucoup de bricolage pour pas grand chose.
Moi mon cumulus chauffe tous les jours à 12h et si y’a du soleil tant mieux… sinon tant pis mais… j’ai toujours de l’eau chaude et… je choisis le cumulus que je veux :grinning:

Salut,

Technique radicale mais qui se défend :grin:

As tu mesuré la conso avant et après pour vérifier l’économie réalisée ?

Dans mon cas, je ne fais pas d’économies…
Mais à acheter un routeur qui envoie que le surplus et configurer tout ça, je demande à voir quelles sont les économies et au bout de combien temps…
Je commence à regarder pour piloter mon cumulus mais ça me paraît beaucoup plus simple à mettre en œuvre…

Ça se discute dans mon cas j’ai une chaudière à gaz qui fait de l’instantané ça permet donc soit de complément arrêter ou de le décharger un peu.

Après économiquement ça devrait prendre 3ans a amortir mais c’est du au faite que j’ai payé que le routeur.

Pour les branchements oui il est à côté du chauffe eau sur une ligne électrique dédié (comme tout chauffe eau). Dans mon cas j’ai rien eu à tirer vers l’arrivé électrique de la maison car le module utilise le même que mon chargeur de voiture donc il se parle tous entre eux et se débrouille

Bonjour à tous
Je suis de la partie depuis un peut plus d’un mois avec une installation de 24 panneaux avec un onduleur Fronius
Pour ce qui est du pilotage du chauffe-eau en journée lorsqu’il y a du surplus, Fronius propose une solution facile et peut coûteuse bipassant l’info jour nuit d’EDF pilotant un relais directement via l’onduleur

Pour ce qui est des routeurs pour chauffe-eau, au vu de leur prix, je ne pense pas qu’ils permettent un retour sur investissement intéressant.
Un on/off du chauffe-eau est nettement moins coûteux qui de plus lorsque celui-ci est piloté par le surplus

Salut,

Est ce que le solution fronius fait un on/off des qu’il y a du surplus ?

Oui, l’onduleur commande un relais avec un contact sec
Voici les explications

Et pour avoir personnellement contacté le service technique de Fronius, ils sont top même pour les particuliers, ils aident et peuvent à distance via une prise de contrôle d’un PC aider à la configuration ci besoin

Et de plus, le relais vaut moins de 40€ comparé aux routeur ou régulateur de chauffe pour ballon électrique qui coutent entre 400€ et 1000€ suivant les marques

Apparement il y a quand mêmes des solutions pour les chauffe eau avec électronique.
Il y a plusieurs sujet sur forum-photovoltaique.fr

image

Sur ce même forum j’ai aussi vu un routeur utilisant un dimmer sur l’alimentation du chauffe-eau.

L’électronique pourrait ne pas être compatible ? Vous en pensez quoi ? J’ai l’impression que c’est l’idée la plus simple, mais qu’elle n’est pas universelle…

1 « J'aime »

voir le schema juste au dessus.

J’ai un BEC avec carte electronique et le routeur ecopv (https://github.com/Jetblack31/EcoPV) que j’ai monté moi même pour moins de 100€.
C’est très vite rentabilisé et évite l’injection du surplus. J’ai une belle courbe de conso qui suit la production (du moins jusqu’à ce que le BEC soit totalement chaud)

1 « J'aime »

Salut,
Ton ballon est alimenté en tout ou rien, ou uniquement avec l’énergie disponible à cet instant ? C’est toujours ce point qui me chagrine…