Débutant en domotique aide et conseil chauffage

Bonjour,

Je possède une maison avec un chauffage fioul. Une très grande partie des radiateurs possède déjà des têtes thermostatique classique avec une central thermostat dans le couloir. Ce n’est pas très efficace car il n’y a qu’une seule consigne de déclenchement du chauffage, au pire deux si ont configure une plage horaire.

Je souhaite donc domotiser mon système de chauffage afin de le rendre plus économique et plus intelligent.

Pour faire des économies je pense que le premier point est de savoir si il y a une présence dans la maison ou pas et de gérer les périodes de chauffe en conséquence.
Chose que j’ai déjà réussi à faire avec jeedom et le plugin network.

Le deuxième point est de pouvoir contrôler la température de chaque pièce indépendamment en changeant les vannes déjà présente par des vannes Aeotec ZWA021 puis de les piloter avec jeedom.
A l’aide des sondes présente sur les vannes je pense récupérer la température de chaque pièce et de choisir une consigne par pièce (ex. chambre 16°, bureau 18°, salon 20°)

Maintenant je me pose une question. Si je place un module fibaro fgs-214 sur le circulateur de ma chaudière et que je configure jeedom comme expliqué ci-dessus, chaque pièce pourra mettre en route le circulateur pour avoir son appoint de chauffage et dans les pièces déjà chaude les tête thermostatique seront fermé.
Mais es-ce une bonne idée pour faire des économies et pour rendre un peut plus intelligent mon chauffage ?

Bien sur le thermostat déjà existant ne sera plus utilisé (où alors en solution de secours si la domotique plante)

Merci de votre aide

Salut,
Je ne pense pas qu’il soit recommandé de couper et redémarrer le circulateur à l’envie. Pour ma part, je ne le coupe que quand je coupe ma pompe, aux beaux jours.
Tu peux mettre ton thermostat à une valeur maximale gérer par ton programmateur en fonction de l’horaire (mode confort ou eco par exemple) et utiliser des scénarios pour piloter la température de chacune des pièces en jouant sur les remontées de température de chacune des pièces en utilisant tes vannes commandées.

1 J'aime

Je confirme ce que dit @mich0111.
IL NE FAUT PAS ARRETER LE CIRCULATEUR lorsque la chaudière est en mode chauffage
Tu peux tout au plus moduler sa vitesse mais ne pas l’arrêter sous peine de problèmes sur ton installation hydraulique.

De plus, il existe maintenant des circulateurs intelligents qui gèrent tout seul le débit à fournir en fonction de la demande.

Merci de vos réponses, cela m’intéresse beaucoup. Quel est le problème à couper le circulateur ?
C’est déjà le cas aujourd’hui avec le thermostat que j’utilise. Soit il veut chauffer et il enclenche le circulateur soit pas de chauffe et le circulateur est coupé.
Pour la mise en route de la chaudière pendant la période de chauffe si le circulateur est coupé il y a un circuit de délestage entre la sortie d’eau chaude de chauffage et le circulateur et la vanne 3 vois (donc l’eau chaude tourne dans un mini circuit avant le circulateur et retourne dans la chaudière)

Et c’est surtout le même mode de fonctionnement avec l’eau chaude sanitaire. Le circulateur de l’ECS s’allume et se coupe a chaque fois qu’un robinet est ouvert.

Es-tu sûr de ça ?
Ce n’est pas parce que ta chaudière ne demande rien que le circulateur est coupé.
La fonction du circulateur est de faire circuler l’eau dans les canalisations non de la chauffer.
C’est ta chaudière qui fait en sorte que l’eau qui circule est chaude ou pas.
Il s’agit d’un moteur électrique. Par construction un tel moteur ne supporte pas les arrêt/redémarrage incessants.
Par ailleurs, si jamais ton circulateur est arrêté alors que ta chaudière fait chauffer l’eau, tu peux avoir des phénomènes de surchauffe dans celle-ci.

Je ne suis pas expert, d’où mes questions :wink:

Par contre pour le circulateur oui je suis plutôt sûr. Le circulateur n’est activé que lors de la mise en route du mode hiver de la chaudière (et donc de la production d’eau chaude de radiateur). En mode été le circulateur est coupé et pourtant la chaudière s’allume toujours pour chauffer l’eau chaude sanitaire. (d’ou la présence du circuit avant le circulateur)

EDIT : d’ailleurs un sujet ou ça en parle : https://blog.domadoo.fr/46022-domotiser-une-chaudiere-fioul-et-connaitre-sa-consommation/#prettyPhoto

Que le circulateur soit coupé en mode été c’est normal. C’est ce que je décrivais plus haut avec les circulateurs modernes.
Je suis surpris que cela soit également le cas en mode chauffage.
Ce n’est peut-être qu’un ralentissement du circulateur qui le rend inaudible.
C’est également le comportement de ces mêmes nouveaux circulateurs

J’ai lu en diagonale mais je ne vois pas! où ils évoquent la coupure du circulateur

Pardon mauvais lien.

Ici, vieille chaudière avec un circulateur qui tourne en continu qui est modifié avec un ipx800 pour contrôler le circulateur.

Mais oui encore une fois quasi sûr que le circulateur se coupe. Je ne chauffe pas beaucoup mon domicile et régulièrement les radiateurs sont froid. Quand le circulateur s’enclenche je constate bien que l’eau de retour chute nettement en dessous des 25°

De ce que je comprends, encore une fois en lecture rapide, il ne parle pas de régulation de chauffage calée avec le circulateur.
Il dit que couper (au sens coupure électrique) la chaudière, coupe aussi le circulateur.
Ce n’est pas la même chose et ça c’est malin, je vais peut-être faire la même chose, ça me permettra de ne pas oublier de couper le circulateur en été.

Pour simplifier j’ai coupé la phase qui alimente la pompe de circulation du chauffage (attention il y a souvent 2 pompes sur les chaudière une pour le chauffage et une pour l’eau sanitaire) . Et je l’ai donc faite passer par un des relais contact sec de l’Ipx800.

Avantage de cela : si je coupe le chauffage sur la chaudière avec son bouton ça coupe bien tout, je garde donc toujours le bouton d’arrêt principal.

Il coupe bien le circulateur, en revanche il garde la possibilité de couper le circulateur via la chaudière et n’isole pas totalement le circulateur du circuit

Où alors c’est moi qui est complètement à côté de la plaque ?

EDIT : en revanche au lieu de me brancher sur le circulateur. Si je me branche sur le contact sec du thermostat d’ambiance je pourrait alors commander le circulateur sans pour autant le coupé électriquement

C’est bien ce que je te dis, s’il coupe la chaudière, ça coupe le circulateur de la chaudière, pas celui de l’eau chaude sanitaire.
Moi je n’en ai pas.
On ne fait pas de régulation de chauffage en coupant et rallumant sa chaudière. Normalement on ia coupe et la on rallume qu’une fois par an.

Bonjour,

Oui, sur les ancienne chaudière (sans régulation embarquer) le TA est en série sur le circulateur chauffage ainsi que le bouton de marche chauffage sur le tableau chaudière.
Par contre pour moi

Je trouve pas vraiment judicieux ce principe car si personne alors chauffage a X température quand tu es déclarer présent alors chauffage a X température ce qui fais que quand tu rentre tu te caille

1 J'aime

j’ai eu une install où le thermostat d’ambiance ne faisait que démarrer et couper le circulateur, je ne vois d’ailleurs pas en quoi ca gène : si l’eau ne circule pas, elle perd moins de calorie et reste plus chaude donc la chaudière s’arrête une fois la température d’eau atteinte. Par contre, ce n’est pas très efficace en matière de régulation.
pour moi, le mieux est un circulateur toujours en route et des vannes thermo connectées a chaque radiateur que ce soit avec un circuit de délestage ou un circulateur intelligent…
une chaudiere, ca chauffe de l’eau a une t° voulue, un circulateur la fait passer d’un émetteur a l’autre et les vannes thermo régulent chaque émetteur …

Donc dans ton install, l’eau chauffait sans circuler en circuit fermé dans la chaudière.
Si la régulation doit se faire par le circulateur, sa durée de vie doit être courte, très courte.
Pour la fin de ton post, entièrement d’accord.

presque ca, oui, sauf que tous les radiateurs étaient en série et en fait, circulateur arrêté, il y avait le phénomène de thermo siphon qui s’activait naturellement. tout le quartier était monté comme ca et les chaudières ont fait 20 à 30 ans…

exemple : mi saison, fin de journée, le circulateur est arrêté, il commence de faire frais => tu prend une douche, donc la chaudière chauffe l’ecs, donc l’eau de chauffage indirectement et elle se met a circuler et te réchauffe l’étage … magie, physique, plomberie ancienne, etc …

j’ajoute : impossible de régler quoi que ce soit de précis, inconfort et grosse conso …

Et ton circulateur encaissant les arrêts et redémarrages ?

bien sûr !!!

a l’époque, l’entrée thermostat d’ambiance dont le bornier était sur la chaudière était le contact direct du circulateur: fait froid => circule ! fait trop chaud => arrête la circulation

c’est un moteur électrique un circulateur, rien d’autre, hein, au même titre qu’un moteur d’essuie glace par exemple

Ben ça dépend du type de moteur synchrone ou asynchrone, brushless ou pas