[Présentation] Pepitodelavega

Bonjour à tous,
J’ai 38 ans et habite dans le Maine et Loire. Je travaille dans la production aéronautique et je m’intéresse depuis maintenant 3 ans à la domotique. J’ai acquis à ce moment là une maison de ville de 1930 dans son jus et je la restaure petit à petit. Alors, quitte à tout refaire (isolation/placo, plomberie, électricité, sols…), j’en ai profité pour intégrer de la domotique filaire. Mon objectif était de piloter le chauffage central, les ventilations mécaniques et les volets roulants. Je me suis orienté sur un environnement GCE et je ne regrette pas mon choix. Pour superviser tout ce petit monde, jeedom installé sur un rpi qui prends place dans le tableau domotique. J’ai connu pas mal de difficultés pour paramétrer le chauffage au départ mais maintenant tout roule. Je n’ai jamais pris le temps de m’inscrire (honte à moi) parce que j’ai toujours trouvé les réponses à mes questions dans les différents fils. Merci à vous tous au passage ! Je me heurte aujourd’hui à quelques petites difficultés et je pense donc que faire parti de la communauté serait une bonne idée !
Je prendrais quelques photos de mon installation pour partage.
Bonne journée à tous.

5 J'aime

Hello et bienvenu ici :wink:

Salut et bienvenu !
Il n’est jamais trop tard :slight_smile:

Bienvenue :champagne::+1:

Merci pour l’accueil :grinning:

Bonjour,

Me voici de retour pour vous présenter d’un peu plus près mon installation.

J’attends de ma domotique un système fiable qui m’apporte une réelle plus-value sur le quotidien d’un point de vue utilisation et efficacité. Je ne cherche pas à automatiser tout ce qui peut l’être ; appuyer sur un bouton pour allumer la lumière ne me dérange pas par ex :blush: En revanche, un scénario qui me ferme automatiquement les volets roulants de la véranda en été (quand le soleil tape fort pour garder la fraicheur) et qui les ouvre en hiver pour faire rentrer les rayons solaires là ça m’intéresse (parce que je suis au boulot et que j’ai autre chose à faire).

Comme je l’ai dit plus haut, l’objectif pour moi était de piloter dans l’ordre :

  • Le chauffage central
  • Les ventilations mécaniques
  • Les volets roulants

Chauffage :

Mon chauffage est un chauffage central constitué de 14 radiateurs en fonte et d’une chaudière gaz. L’installation est bâtie autour d’un réseau hydraulique en fer (principe du thermosiphon) sur lequel a été greffé un circulateur lors du remplacement de la vieille chaudière bois il y a quelques dizaines d’années. La maison de 170m2 est sur trois niveaux et le pilotage du système était assuré à mon arrivée par un thermostat positionné dans le couloir de distribution du 2ème étage. Je ne fais pas de dessin, la température dans chaque pièce n’était pas du tout homogène, le système surconsommait et il était impossible de programmer quoi que ce soit.

Mon système devait donc répondre à ce cahier des charges :

  • Permettre la programmation de cycles de chauffe et assurer l’extinction/remise en route du chauffage
  • Assurer une température homogène dans chaque pièce
  • Optimiser la consommation de gaz
  • Permettre le pilotage à distance du chauffage
  • Etre facile à utiliser par tout la famille, être fiable et ne pas nécessiter de maintenance particulière.
  • Permettre un fonctionnement identique à celui d’origine en cas d’arrêt du système domotique (crash, bug ou revente de la maison par ex)

J’ai donc cherché des têtes thermostatiques à greffer sur mes radiateurs mais j’ai une sainte horreur du truc qui ne marche plus parce qu’une pile est morte. Donc exit toutes les solutions de têtes connectées qu’on trouve un peu partout, je voulais du filaire. Après une longue période de recherche j’ai opté pour des servomoteurs thermiques Honeywell en 24v et normalement ouvert. Elles sont peu chères, compactes et ne font aucun bruit (important pour madame). Leurs inconvénients sont qu’elles fonctionnent en mode tout ou rien et ont une latence de 2min pour l’ouverture ou la fermeture. La montée en température de mon réseau prends 5 min donc c’est compatible.

IMG_6645

Pour piloter tout ce petit monde j’ai opté pour du gce avec un ipx800 et un x8R avec un relai pour piloter la chaudière et un relai en 24v par radiateur via transformateur MW.

Concernant la relève de température, pour rester dans la philosophie du sans pile, j’ai installé dans chaque pièce des xthl. Ils ont également pour avantage de remonter l’humidité et la luminosité pour pouvoir piloter la vmc et les vr.

IMG_6655

J’ai installé Jeedom sur un pi4 avec dans un premier temps le plugin « thermostat chaudière » et le plugin « agenda ». Cet écosystème répondait à presque tous les point du cahier des charges mais le fonctionnement en mode hystérésis conduisait à des fluctuations importantes autour de la consigne. La faute aux radiateurs fontes et leur grande inertie. Après un an d’utilisation, je me suis donc tourné vers le plugin thermostat qui permettait de palier à cette problématique avec le mode temporel. Il a fallu toutefois que je bricole un scénario pour l’arrêt de la chaudière, non géré en natif.

Après un an de recul : tout se pilote parfaitement, c’est fiable (précis à +/-0,2°C dans chaque pièce) et une économie de 30% à la clé !

Volet roulants :

Rien de spécial ici, pilotage via X4VR avec des scénarios permettant l’ouverture et la fermeture en automatique en fonction de l’éphéméride et/ou d’un agenda. Je remplace petit à petit toutes les fenêtres donc j’équipe progressivement.

Chauffe-eau :

Ici, je voulais simplement pouvoir gérer l’allumage/extinction du chauffe-eau lors des périodes de vacances et pouvoir gérer la marche forcée à distance (plus facile à gérer à partir de l’ihm sans devoir descendre au garage pour forcer les contacteur jour/nuit). J’ai donc utilisé un relai pour ouvrir/fermer le contact sec edf (marche/arrêt) et un relai sur 220v pour exciter la bobine du contacteur jour/nuit (marche forcée)

VMC

La aussi du classique avec gestion des VMC (habitation et caves) par le niveau d’hygrométrie relevé par les XTHL. Un relai pour switcher de PV à GV et un relai pour l’arrêt complet.

Energie

J’ai rapidement eu envie de monitorer les consommations énergétiques du domicile. Je me suis tourné vers un ecodevice auquel j’ai connecté le linky, le gazpar et un compteur d’eau à impulsions. Pour ce dernier, j’aurai bien aimé utiliser le compteur d’eau connecté de Véolia mais je n’ai jamais réussi à utiliser le signal en 866Mhz. Donc j’ai pris mon chalumeau et j’ai installé un compteur Giacomini en série.

Portier

Installation d’un Doorbird en poe avec asservissement du portillon et du portail. RAS, c’est impeccable et ça permet un contrôle à distance. Pratique pour les livreurs :blush:

IMG_6659

IHM

Pour le pilotage de tout ça, j’ai pendant un an utilisé un rpi avec l’écran officiel. C’est très discret, ça fait le taf mais je trouvais que ça manquait de lisibilité et la réactivité de l’écran laissait à désirer à mon goût. J’ai donc modifié l’ensemble avec un ipad recyclé pour l’occasion et j’en suis satisfait.
IMG_6650
IMG_6649

BOX JEEDOM

Comme évoqué plus haut, j’ai installé Jeedom sur un pi 3 puis un pi4. Le seul vrai problème que je rencontre est la stabilité avec 3 cartes SD HS depuis le début. J’ai donc ré-installé l’ensemble sur un SSD msata et j’ai adapté mon boîtier pour que tout passe dedans. J’espère gagner en fiabilité avec ça. Wait&See.

IMG_6768
IMG_6769
IMG_6767
IMG_6764
IMG_6763

TABLEAU DE COMMUNICATION

Petit hors sujet pour vous présenter mon tableau de communication qui prends place dans une baie 15p à côté des tableaux domotique et électriques.

IMG_6770

Répartition d’internet/TV/Tel pour chaque pièce/équipement de la maison avec le panneau de brassage associé. Système multiroom DIY à base de rpi+hifiberry, nas synology et box inernet.

J’ai installé 2 hotspots wifi en POE pour couvrir l’ensemble du domicile.

IMG_6654

Et pour se marrer un peu, ça c’était avant :

IMG_9873
IMG_6658

Voilà pour la présentation de ma domotique un peu plus détaillée. Soyez indulgents, les tableaux ne sont pas finis car je les fais évoluer au fur et à mesure de la restauration de la maison (2/3 des 170m2 fait). Je fais tout moi-même et ça prend du temps tout ça :blush: Ma maison est vieille et c’est parfois la croix et la bannière pour passer une simple gaine. Il n’y a pas du doublage placo partout et j’en ai mangé de la poussière pour faire les saignées et encastrer les équipements !

La prochaine étape en terme de domotique sera le pilotage de la piscine (filtration, chauffage, pac, chlorinateur) car j’ai un bassin de 80m3 et c’est un gros poste de dépense.

3 J'aime

bonjour, belle installation.

pour info prend tes précautions auprés des assurances : photo, passage de proffesionnel entretien ou validation des travaux (certificat),…

j’ai mon voisin « artisan » qui m’a fait tombé mon mur de cloture « oublie de frein à main » un expert d’assurance est passé "apparamant cela se passe à chaque problème avec une assurance pro) ça à durée 15mn en ext devis maçon « 2600€ » , bla, bla
puis il est entrés et là ça a durée 1 heure :

  • vérification d’attestation d’entretien chaudiere annuel,
  • métrage des superficies, controle des combles.
  • controle devant le compteur d’originie (j’ai rien modifié),
  • prise de tête pour la cheminé que j’entretien (photo à l’appui depuis).
  • demande de facture d’installation par pro de panneau thermiques…

je crois rien avoir oublié, je restaure moi aussi une maison pour de la location une fois fini je ferai passé un electricien pour obtenir un facture, consuel
https://www.forumconstruire.com/guides/guide-consuel/

lors d’une vente location tu dois avoir le diagnostic électricité aussi

sur l’ancien forum il y a eu un membre qui faisait les travaux « en famille » de construction, ça maison à pris feu la nuit « sans prejudice pour sa famille, enorme peur et désolation de voir sa maison brulé en pleine nuit » de mémoire feu moteur vmc propagé da la gaine. on a jamais eu le fin mot mais gros soucis avec les assurances. « hébergement non pris en charge, ect »

Bonjour,
C’est sur que ça fait parti des risques quand on restaure soi-même. J’ai pris l’habitude de faire des factures à chaque achat et je les conserve toutes et en général je canarde mes chantiers de photos. Alors c’est sûr, ça ne me prémunit pas des risques mais en même temps je n’ose pas imaginer le prix des travaux si j’avais fais faire par des pros…. Quand je vois l’état de l’électricité à l’achat de la maison… j’ai retrouvé des dominos desserés et fondus dans des goulottes bois derrière du lambris, des fils “blessés” par des clous dans d’autres goulottes, des vieux fusibles porcelaine et pas de differentiel… Les diagnostics electriques ne faisait apparaître que les défauts apparents à l’achat et je n’ai pas une grande estime de ces “expertises”. J’ai restauré auparavant moi-même 3 maisons que j’ai aujourd’hui en location et qu’en j’ai fait faire les diagnostics c’était un sketch. Ils se sont contentés de regarder la continuité de la terre et les protections du tableau. En 5 min c’etait plié… pareil pour le diag énergétique, même pas un boitier electrique enlevé pour regarder l’isolant.
Après tu as raison de me mettre en garde on est jamais assez prudent vis à vis des assurances. Tu crois qu’un electricien accepterai de valider l’installation avant passage éventuel d’un consuel alors qu’il n’a pas réalisé le chantier ? :thinking:

ah tu es sensibilisé ! il en est rarement question.

isolant gaine en tissus à l’époque, on se rend pas compte du sans plastique.

j’ai justement anticipé. je me suis mis d’accord avec un électricien sur les travaux que je lui laisse. lui laissant le plus simple (journée de taf) je lui tire toutes les gaines en directe jusqu’au futur tableau. j’avais un tarif mais avec la hausse,… c’est lui qui me relance.

C’est sur si ton electricien est partie prenante dans le chantier ça aide :+1: Et en plus tu te coltines les tâches “ingrates”.
De mon côté, quand j’ai fait faire des devis pour dimensionner mon prêt travaux et que je leur demandais d’encastrer les gaines dans les murs, ça ne les enchantaient pas trop :wink: Ils préfèraient bizarrement les goulottes pvc ! C’est vrai que la rainireuse et le plâtre c’est pas le plus plaisant à faire.
C’est clair que les prix se sont envolés… une couronne de 100m en 1,5 je la touchait à 12e il y a un an et maintent c’est quasi 17e.

les prix du transport conteneurs ont explosé !