Morgan AKA Moustache

Tags: #<Tag:0x00007fbdab87d6b8>

Bonjour à tous,

Alors moi c’est Moustache, ou Morgan si vraiment vous êtes allergique au pseudo à la c** :wink:
Ingénieur logiciel de profession, passionné de moto, d’échec, de course à obstacle (sisi vous savez le truc idiot où des mecs paient une fortune pour courir dans la boue), de jeux vidéos (quoique de moins en moins de temps pour ça) et de bidouillerie en tout genre ce qui inclus donc la domotique même si je débute dans le domaine.

Cela fait déjà plusieurs mois que je me prépare à domotiser mon futur appart tout neuf, et puisque je viens d’intégrer ce dernier c’est le moment de me lancer !
Cela fait déjà quelques temps que mon choix s’est porté sur Jeedom:

  • local, pas de cloud
  • ajout de fonctionnalité via le market et ses plugins
  • communauté++
  • multi protocole

Parlons maintenant de ce qui est/sera la base de ma conception domotique:

  • une box jeedom smart (en cours de livraison): je préfère avoir jeedom sur du hardware séparé.
  • module RFXcom (en cours de livraison): mon appartement est équipé de store SOMFY
  • chaudière Chaffotaux soit disant connecté (première fois que j’utilise du gaz, je vais avoir besoin de vous :grin:)
  • nas syno pour le partage de fichier multimédia
  • routeur Asus sous asuswrt (en cours de livraison)
  • une tablette 10" qui servira de télécommande principale de gestion de l’appart
  • quelques raspPi qui traînent

Ce que je souhaite réaliser, comme beaucoup j’imagine:

  • gestion de l’éclairage. Je sais pas pour vous mais moi je suis du genre à oublier d’éteindre TOUTES les lumières en sortant d’une pièce, pas très WAF tout ça…
  • gestion du chauffage avec une gestion par pièce, selon horaire de présence, mode absent, week-end, etc.
  • serveur multimédia dlna, chaque pièce aura sa/ses enceinte connectées
  • sécurité (pas encore sur de m’occuper de ce point là), détecteur de présence et caméra

Ce que je ne veux pas, ou souhaite éviter à minima:

  • du cloud, je veux que tout soit accessible en local
  • apis fermées/propriétaires
  • entendre ma femme dire qu’elle aurait fait différemment mais ça c’est mon problème :sweat_smile:

Je détaillerai dans ce post mes réalisations domotique lorsqu’il y aura un peu plus de matière :wink: et vais de ce pas ouvrir un nouveau post pour m’aider sur la domotisation de cette foutue chaudière !

Merci et à bientot,

Moustache

En cours de rédaction

N.B. N’ayant pas trouvé meilleure section que celle-ci je poste ici mon périple de domotisation.

Gestion intelligente du chauffage

Le but est de domotiser mon installation à base de chaudière à gaz. Celle-ci se charge du chauffage et de l’eau chaude. Pour l’eau chaude je souhaite si possible avoir la main sur le mode “confort” qui permet d’avoir une eau + chaude + vite en sorti de robinet.

Cas d’utilisation

A compléter
Gestion de la température pour chaque pièce
Gestion des évènements extérieurs (ouverture porte, etc.)

Briques matériels et logiciels utilisées

A compléter
Chaudière à gaz à condensation de marque Chaffotaux, modèle MIRA C GREEN ULTRA
Thermostat non connecté (ou alors via api chaffolink mais pas ouverte et passe par le cloud) => sera remplacé/supprimé/modifié dès que possible.

Implémentation

A compléter

Difficultés rencontrées, help wanted :thinking:

Je ne comprend pas bien comment changer de thermostat (physique ou software) tout en gardant le fonctionnement optimal de la chaudière, je n’y connais pas grand chose en chaudière à gaz donc si mes questions vous paraissent bêtes c’est peut être normale :wink: .

Aujourd’hui, j’ai un thermostat filaire relié à ma chaudière et des vannes thermostatiques manuelles.
Les vannes sont ouvertes à fond et la gestion de la température globale de l’appartement se fait via le thermostat central.

D’après l’article Domotiser son chauffage central par radiateurs à eau (collectif ou individuel gaz, fuel, PAC) de domotique-store.fr:

Il n’est pas conseillé (sûrement un conflit de consigne :thinking:) d’utiliser vannes thermostatique ET thermostat de contrôle.

Il faut donc considérer deux cas:

  1. régulation par tête thermostatique: régulation de chaque radiateur possible:
    actions = installation de vannes sur chaque radiateur, suppression du thermostat central
  2. régulation par thermostat central: régulation de chaque radiateur impossible
    actions =remplacement du thermostat central par un connecté

Question(s):
D’après domotique-store, la solution 1 est “peu économique à l’usage”. N’ayant pas envie de domotisier juste pour faire mumuse et perdre de l’argent, j’hesite à partir sur la solution 2 qui malheureusement ne permet pas le réglage par zone.
Avez vous essayé l’une ou l’autre de ces solutions ? Des retours ?

Hello,
Moto :+1::joy: vraies de vraies ?

J’ai fait un article sur mon blog, voir présentation pour la gestion du confort, thermostat. Je suis en clim et électrique le principe est le même. Si cela peut t’aider. Dans le principe

Vrai de vrai, séances circuit (La Ferté Gaucher principalement) en combi full cuir et tout et tout (y’a plus que là qu’on peut s’amuser en sécurité de toute façon :wink:)

Je jetterai un œil, merci :+1:

maj post “chauffage” après lecture de l’article l’article Domotiser son chauffage central par radiateurs à eau (collectif ou individuel gaz, fuel, PAC)

Hello, copain :slight_smile: ! V

J’ai laissé la piste il y a quelques années mais mon meilleur ami y roule toujours. Le plaisir au castellet plus de 300 clair y a que là où on peut rouler.

Dans l’ordre :

  • il faut voir ta régulation comme un pilotage sur consigne, sous consigne.
  • peut être que dans ton cas, l’inertie est tellement mauvaise qui le déconseille ; mais j’en doute fortement.
  • car l’aspect multi-zone (chaque tête peut être pilotée) ; du coup tu as un réglage plus fin par zone et par horaire.

Par exemple, tu peux activer une zone “ami” ou non ; une zone “enfant” etc.

bonjour

on a dans la normalité un radiateur en bout de ligne sans vanne thermostat

j’en avais 3 et j’en ai gardé 2 sans vanne

j’ai déplace une sécurité (sans vanne thermostatique) au milieu d’une ligne près de l’ancien thermostat mural
(salle à manger), l’autre etant une sdb

je te conseille de gardé via la pose d’un interrupteur à côté de ta chaudière pour gardé ton ancien thermostat murale au cas où ! (3 phases genre vas et viens ou vmc)

tu as normalement 2 fils qui vont à ton thermostat mural (phase 230v aller/retour)
le retour étant la mise en marche de la circulation de l’eau chaude de ta chaudière. Ta domotisation “centrale”

des têtes thermostatique partout
et un scénario que je lance toutes les minutes
brièvement
temp < 0.3 de la consigne et dernière remonté d’info < 5 mn
cette partie peut être géré par le plug chaudière (je crois)

une autre sécurité :
la mise en marche de la circulation de l’eau chaude via un module ayant en paramètre un time out (zwave. esp easy ou shelly) chaque ON repouse le temps de l’arret (imagine un arret de jeedom alors qu’il viens de le mettre en marche)

C’est l’idée initiale oui :+1:

salut @ajja17orange

Est ce que tu es capable de m’expliquer l’intérêt des vannes sans thermostat ?
Est ce que c’est pour garder un minimum de pression dans le système ?
J’en ai 3 actuellement: 2 chauffes serviettes (dans sde et sdb) et un dans le salon

Yep, pas bête le coup de l’interrupteur plutôt que de “supprimer” le thermostat du système.

Pas bien compris ce que tu veux dire ici, tu pourrais développer stp ?

regarde le cas 1a

et comment s’en passé 1b
Soupape de pression différentielle

tu peux aussi avoir un circulateur à vitesse variable

le vase d’expansion joue le role de maintien pression

j’ai opté pour gardé le système initiale car dans ma sdb (sans tête reglable) je régule (matin) et parfois je sors un petit radiateur elec pour 2,3 deg

pour info tu as aussi (pour tous, que chez moi, facilement intégrable ?) au niveau bas des radiateurs une visses de réglage pour l’évacuation . au nord + ouvert , gros radiateur - ouvert

le time out = l’équipement intégre un temps de fonctionnement à compter de la mise en marche

en configuration natif sur certains modeles (zwave, shelly et sonoff je crois).

dans un scénario “rules” pour esp easy qu’on créé

exemple je configure 5mn avant que l’équipement coupe le contact d’un relais
à 11h15 mon scénario donne l’ordre de mettre en marche le circulateur (a 11h20 devrait arrêté)
à 11h16 de nouveau mise en marche, normalement il l’est déjà (une sécurité d’ordre non passé) et à 11h21 devrait s’arrête

a 11h18 ordre d’arret
a 11h21 si l’ordre d’arrêt n’a pas été reçu il s’arrêtera