Jeedom + serveur web

Bonjour à tous,

Ca fait maintenant quelques mois que je m’intéresse à Jeedom. Mais je n’ai pas envie de me « planter » dans mes choix, du coup je prends mon temps. Mais à la longue de voir tous ces sujets et tutos, je commence à m’y perdre.
J’aimerais avoir une installation jeedom sur un serveur local ou raspberry. A côté de ça, j’aimerais rapatrié mes quelques sites (avec 20 visites par mois) en local, pour m’éviter de payer un hébergement.
A la base je pensais partir sur un Raspberry, mais j’ai vu que ce n’était pas conseillé d’avoir jeedom avec des sites web sur le même serveur car Jeedom utilise lui même un serveur web. Il risque donc d’y avoir des conflits, notamment avec les ports. Je ne connais pas très bien docker, mais d’après ce que j’en ai compris, ça ne résout pas le problème car ça ne me donne pas 2 adresses IP. Seul la VM pourrait corriger mon problème, mais je ne suis pas sur qu’un raspberry 4 4Go puisse gérer 2 VM.
Alors que me conseillez-vous pour pouvoir héberger mon jeedom + un serveur pour mes quelques sites web sans dépenser trop d’argent ? Raspberry m’attirait pour son gain économique (60€ la version 4 en 4Go avec carte SD, alim, ventilo …).

Merci pour vos conseils !

Hello,

Quelques précisions pour que ce soit plus claire, quelque soit la solution retenue tu n’as toujours qu’une seule adresse IP externe. A la limite plusieurs adresses IP internes, mais c’est transparent pour tes visiteurs. Donc coté archi, le mieux c’est de prévoir un reverse proxy. C’est ça qui va permettre de faire le lien entre le site que le visiteur demande et la machine/serveur qui s’en occupe. Une VM ou un docker de plus dans la liste donc.

Coté matériel, faire tourner des VM sous un PI (même une version 4/8G) c’est pas de perf de foufou… A la limite dans ce cas, du docker pourrait faire l’affaire, mais pour Jeedom c’est pas génial docker.

Coté hébergement, là sans savoir ce que contiennent tes sites, c’est moins facile de ce prononcer si ça se limite à du php/html c’est pas trop compliqué

Là, comme ça je dirais et en restant dans le budget : 2 pi3 (Jeedom d’un coté, tes sites de l’autre avec le reverse proxy). D’un autre coté, 1 pi4 unique avec jeedom et des containers pour les sites, c’est jouable mais pas forcement si simple à gérer

1 J'aime

Deux pi c’est mieux oui.
C’est pas forcément Jeedom, c’est une solution domotique donc on parle de y’a maison donc fiabilité. Ajouter qql chose dessus c’est un POF de plus (point of failure). Imagine tu sort un nouveau site tu trafique ton http.conf pour l’ajouter, te plante, tu fout ta domotique en vrac en même temps. Pour le prix d’un pi …

Plusieurs pi, Jeedom sur ssd. Ou smart + pi, ou nuc + vms, y’a plein de solutions pour éviter ça.

1 J'aime

D’accord merci beaucoup pour vos conseils !

Donc je retiens 2 solutions :

  • 2 Raspberry PI
  • 1 NUC avec des VMS dessus (qui était une idée que j’avais aussi, a voir niveau tarif)
    Et il faudra un reverse proxy dans les 2 cas. C’est bien ça ?

Naboleo, ton idée (un peu déconseillée) quand même, c’est jeedom sur l’OS du raspberry (pas en container), mais les sites en container. Mais pourquoi docker n’est pas génial sur Raspberry ? Qu’est-ce qui est moins bien avec docker que sans docker (gestion USB, configuration apache ou autre …) ?

Et si j’utilise des VM sur un NUC, aurais-je les mêmes problème que vous signalez avec Docker ?

Merci

Hello.
Oui tu vas forcément devoir y passer. Faire le dispatching c’est exactement le rôle.

Cette configuration permet d’isoler les sites et jeedom (et donc de limiter un peu les risques de tout casser. Par contre, il faut quand savoir exactement ce que l’on fait les 2 ne sont pas aussi indépendants que la séparation physique des infrastructures.

Un raspberry c’est un petit processeur arm. Plutôt prévu dans l’optique d’une faible consommation que sur de la virtualisation. J’ai pas testé proxmox mais esxi sur mon pi4 c’est presque inexploitable (même si ça marche)

Docker c’est très bien pour faire une infra découpée par services et les faire communiquer ensemble. 10 apache dans 10 containers c’est parfait. Mais effectivement dès qu’il s’agit d’avoir accès à des ressources physiques (/dev) on commence à bricoler sur les droits pour que ça fonctionne. Et puis l’image jeedom est un gros fourre-tout pas du tout pensée dans cette optique docker. …

1 J'aime

Le NUC, t’es pas obligé de passer par les VM. Ca « portège » avec les snapshots, mais nécessite de prendre en connaissance le fonctionnement de la virtualisation.
Tu peux très bien tout mettre direct dessus.
Mieux encore faire tes containers directement sur le NUC. Mais comme dis, le container et Jeedom … entre les X services + dépendances des plugins, les nodejs + python + que sais je encore, c’est vraiment pas adapté. Mais c’est faisable et ca marche, donc au pire c’est jeedom le plus dur à containerisé mais une fois fait, tu peux tout faire. Suivant la solution que tu choisis en domotique, tu n’auras pas forcément de clef USB à gérer en plus.

2 J'aimes

D’accord, je ne pensais pas qu’il y avait besoin de bricoler sur des ressources communes (/dev). Je pensais seulement qu’on devait modifier quelques trucs dans apache. A ce moment là docker aurait suffit. Je pense que c’est en partie ça qui me bloquait. J’ai toujours eu du mal à différencier docker d’une VM. Mais par exemple sur une VM, chaque virtualisation a son dossier /dev mais par sur docker. C’est ça ?
Du coup avec des VM, aucun problème pour utiliser jeedom + héberger des sites vu que tout est séparé contrairement à Docker.

Mais si je souhaite mettre jeedom et héberger mes sites sur mon NUC, il vaut mieux que je fasse 2 VM (1 jeedom et 1 pour mes sites) pour éviter de provoquer les problèmes avec les ressources communes (/dev) comme c’est le cas avec docker, non ?

Non, les serveurs web n’utilisent pas /dev. Jeedom est une exception car c’est de la domotique et donc on peut être amené à utiliser des clefs USB.
Mais si tu débute et que tu n’as pas de zwave et autre, c’est possible d’avoir un jeedom sans clef USB (mon cas pendant longtemps)
J’ai plusieurs wordpress sur mon NUC, chacun est un docker. Aussi Nextcloud (2 dockers lui, un pour le cron). Et tout un tas de services qui proposent des interfaces web (n8n, glances …). Chacun est un docker, avec traefik qui fait le https et reverse.
La différence c’est que docker ou VM, docker consomme moins de ressources (cpu, ram et disque) en étant mieux intégré de nos jours avec des traefik par exemple.

1 J'aime

Je compte utiliser les clés USB avec jeedom car je souhaite faire du zigbee notamment avec une conbee 2.
Donc a ce moment là jeedom aura besoin d’utiliser /dev donc je ne peux pas le mettre sur docker si j’ai bien compris.
1ere solution : je peux le mettre sur mon OS (sans docker) et mettre mes sites (qui eux n’utilisent pas /dev) sur docker. C’est bien ça ? Et pour tout autre service qui a besoin d’utiliser /dev, je devrai avoir un autre serveur.
2 ème solution : des VM sur un NUC (car chaque VM a un /dev différent) et la je peux y mettre jeedom, et d’autres services qui utilisent /dev sans conflit.
3eme solution : 2 raspberry pi

Est-ce que je me trompe quelque part ?

Tu peux très bien utiliser des devices USB en docker, on a pas dit que c’était impossible.
Et pour zigbee, ca veut pas dire que tu devrais la gérer via Jeedom, avec zigbee2mqtt par exemple, c’est ce docker là qui utilisera la clef.
J’ai des dockers qui utilisent des clefs, mais pas jeedom car c’est voulu pour pas lui mettre de dépendance hardware

1 J'aime

Ah d’accord, merci j’avais mal compris alors.

il y a une section du forum spécialement pour Docker, donc c’est possible :slight_smile: moi je l’utilise, que pour un jeedom de test, et très peu de fonctionnalités, pour l’instant, mais j’ai bien l’espoir d’apprendre et réussi à dompter docker!

1 J'aime