Défaut de fonctionnement sèche serviette par fil pilote et module fibaro FGS222

Bonjour,
Je viens demander un peu d’aide.
Pour comprendre
1/ j’ai un chauffe-eau domotisé sur le Q1 du fibaro (dans les règles, il me semble. Le module contrôle la commande du chauffeau et pas l’alimentation).
2/ le Q2 étant libre, j’en ai profité pour câbler le fil pilote d’un sèche serviette. Le contrôle du sèche serviette est ok. (Mode arrêt quand le Q2 est sur On et mode confort quand le Q2 est sur Off).

3/ Voilà le problème. Quand le Q1 passe sur On pour allumer le chauffe-eau, le sèche serviette n’est plus contrôlé et reste allumé en permanence.

Avez vous une idée ?

Merci d’avance.

Je ne suis pas forcément le plus qualifié pour te donner des conseils mais ton montage me paraît pour le moins hasardeux.
D’une part, brancher un cumulus sur un des relais d’un FGS est dangereux, il ne sait pas encaisser une telle charge, d’autre part, je n’ai jamais entendu parler de prendre la main sur un fil pilote avec un FGS. Il manque pour le moins une diode et, par ailleurs s’il y a des modules faits pour le contrôle de fil pilote, ce n’est pas pour rien.
Enfin, ce n’est que mon avis.
Bonne chance.

Il indique justement qu’il pilote la commande du chauffe-eau et pas son alimentation, donc j’imagine qu’il veut dire que le fibaro actionne juste un télérupteur ou équivalent, et n’encaisse donc pas la montée en charge.

1 « J'aime »

Comme je te le disais, j’ai quelques connaissance mais pas expert du sujet.
J’ai mis en place le pilotage de mon cumulus avec un FGS222 mais pas du tout de cette façon et le fait d’utiliser un relais double c’était parce que je n’avais que ça sous la main.
Si je devais piloter quelque chose d’autre avec le 2ème relais, ce serait du ON/OFF de faible charge et rien d’autre.
Donc, pour ton montage, prends l’avis d’un véritable expert de façon à éviter de mettre le feu chez toi.
Bon courage.

Bonsoir,
peux tu nous dire de quel cumulus il s’agit et ce qu tu veux dire par « contrôler la commande du chauffe eau » ? Je ne connais pas de cumulus avec une commande à part mais bon je ne sais pas tout. Ils sont souvent commandés par un contacteur de puissance (relais jour-nuit) qui coupe ou établit l’alimentation électrique en fonction de la fermeture du contact sec C1/C2 sur le compteur électrique.
Les intervenants ont supposé que tu utilisais un relais de puissance, confirmes tu?

J’utilise moi-même ce genre de montage avec un QBINO double switch.: fusible 2A, contact C1/C2 du compteur, contact Q1 du QUBINO, bobine du contacteur de puissance (qui de mémoire fait aussi office de disjoncteur de protection du CUMULUS).
Le contact Q2 du QUBINO est inutilisé.

Une piste: ce type de module possède deux commandes ON/OFF pour chaque switch plus une commande ON/OFF qui commande simultanément les deux switches.
Ce pourrait être l’utilisaition des mauvaises commandes.
J’ai pas la doc sous la main c’est dans ma résidence secondaire, sur une petite box vera zwave.lite.

L’utilisation du switch Q2 pour le fil pilote sans diodes ne permet que ECO (230V pleine alternance ) et CONFORT (pas de tension).
Pour les autres valeurs il faut 2 switches et deux diodes (hors gel et arret suivant le signe de la demi-alternance).

Ou alors un module spécialisé 4 ou 6 ordres genre QUBINO.

.

Tu as tout dit.
J’ai le même montage que toi avec des FGS et le pilotage de fil pilote sans diode me paraît compliqué.
C’est ce que j’avais avancé dans mon premier post mais je préfère ne pas être le seul à le dire.

1 « J'aime »

Bonjour,
Merci pour tous vos réponses.
Je n’ai peux être pas été assez clair, en effet.
1/ Le module contrôle le contacteur jour-nuit, il n’encaisse donc pas la montée de charge. (Étant passé en heure base, je n’ai plus de commande par heure pleine /heure creuse par le contact sec C1/C2 du compteur. Le chauffe-eau tournait en continu). Et comme toi Mich0111, je n’avais que ce FGS222 sous là main.
2/ J’ai bien une diode sur le fil pilote sur le Q2 du FGS 222 (l’idée était de rentabiliser ce module ou le Q2 était inutilisé). Le montage me semble suffisant. Je cherche juste à switcher un sèche serviette en On/Off.

Enfin, j’ai trouvé le souci. C’était le branchement de la phase sur le IN du module qui était fait en sortie du contacteur Jour-Nuit. Je l’ai donc mis en amont du contacteur.

1 « J'aime »

Peux-tu partager ton schéma de branchement sur le contacteur jour/nuit ? Ça m’intéresse. Tu alimentes le FGS par un disjoncteur dédié ?

Voila, le câblage actuel.
On peut toujours utilisé la marche forcé (sur I) du contacteur jour-nuit.
Et quand le contacteur est sur auto, c’est le module qui contrôle (donc Jeedom).
Cablage_Chauffeau_FGS.pdf (115,1 Ko)
Cablage_Chauffeau_FGS

Et voila, le rajout du fil pilote d’un chauffage (Mon sèche serviette pour moi).
Cablage Q2 Fil pilote.pdf (121,9 Ko)
Cablage Q2 Fil pilote

Le FGS est alimenté par le circuit du contacteur jour nuit (Disjoncteur 2A). Ce n’est pas le même circuit que le sèche serviette mais le but étant d’envoyer un signal en 220V (ou pas, ou filtré par la diode), cela convient très bien pour piloter le chauffage (Dans mon cas en tout cas, car je n’ai besoin que du mode arrêt et confort donc quand le Q2 est fermé, j’ai un signal (filtré par la diode et donc en mode arrêt. Attention au sens de la diode quand meme sinon le mode diffère.) Quand j’ouvre le Q2, pas de signal et le chauffage s’allume.)

Pour info:
6 ordres fil pil

2 « J'aime »

Enfin, je vous montre comment était cablé le chauffeau initialement. Ca pourra peut être servir à quelqu’un un jour (Bien pour FGS 221). Mais cela ne permet donc pas d’utiliser le Q2 du FGS 222.
En effet, dans cette configuration, le Q1 ne sert qu’à ouvrir le circuit sur le neutre du contacteur. Cela marche très bien pour le contrôle du chauffeau.
Mais lorsque l’on ferme le Q1 pour mettre en marche le chauffeau, on court-circuite le Q2.

Cablage initial

PS : Attention de ne pas tenir compte sur les dessins, des traits rouges fins qui sont des résidus mal effacés.

Ce sujet a été automatiquement fermé après 24 heures suivant le dernier commentaire. Aucune réponse n’est permise dorénavant.