Comparaison puissance pince Enphase et Linky

Tags: #<Tag:0x00007f385405a1c0>

Bonjour
Je suis l’heureux propriétaire depuis hier d’une installation PV Enphase (4 panneaux pour l’instant).
Quand je compare la puissance instantanée donnée par le Linky (via Téléinfo) avec la puissance nette de l’Enphase (=consommation - production), il y a toujours une différence, parfois modeste (qui pourrait s’expliquer pas le fait que linky donne la puissance en VA), mais parfois c’est dans les choux.
Je suis en mode « zero export », et quand Enphase dit que je soutire environ 10 à 20 W, le linky donne pendant plusieurs minutes 130 à 270 W (Voir graphique.)
Quelqu’un saurait expliquer une telle différence ? Je vais récupérer une pince ampermétrique pour faire d’autres mesures…mais je sais pas si ce sera assez précis.
En revanche, la calcul de consommation en kWh sur la journée entre le linky et l’enphase ne semble pas trop éloigné. C’est très bizarre…
Merci compare Enphase Linky

le Zero export n’est jamais vraiment 0 les système on des latences
on doit donc être proche de ces valeurs …

le mieux est de comparer les valeur sur une grande période
avec des relevés d’index sur la source de production et de la comparer a celle du réseau.

Une question pourquoi utilise tu un profil zero export ?
( c’est pas écologique …)
a moins que ce ne soit imposer par ton distributeur d’énergie ?

Ton linky présente t’il un index d’injection ?

attention les VA et les W. Pour moi, la seule donnée valable est celle du linky puisque c’est a partir de ses indexes qu’on est facturés. Attention le linky ne donne que des VA
quant aux différences, a mes début, j’utilisais une pinces OWL pour rechercher des consos de nuit que je ne comprenais pas et là, horreur, j’ai constaté que ma table de cuisson par induction consommait 170 W non allumée … ce sont des var !!, tout disjoncté sauf l’induction et le linky ne s’incrémente pas

les VA sur linky ce n’est que pour les mesures instantanées
les index sont en KWH et heureusement …
faut pas tout mélanger.

les VA ne tiennent pas compte du cos phi par définition. Donc il ne sont pas représentatifs de ce qui est facturé a cause de ce cos phi. donc en prenant l’index a t et t+x, on peut avoir une conso en W.

je mélange quoi ?

Tel que tu viens de le préciser c’est bon pour moi !

1 J'aime

Merci pour ce retour.
J’avais noté que le zero export laisse une petite marge d’environ 10 à 30 W (et parfois même injecte un peu, le temps que les MO réagissent quand on arrête un grosse consommateur- grille pain par ex).
Je suis en zero export, mais c’est provisoire, le temps de finaliser la convention avec ENEDIS. Je ne veux pas me faire rattraper trop vite par la patrouille :oncoming_police_car:
Et non, je n’ai pas l’index d’injection. Je crois que c’est parce que je suis en mode historique

En effet, cela est une bonne piste à suivre, car comme les consos en kWh entre Linky et Enphase semblent cohérentes, il est possible que le linky voit des VAR qui n’incrémentent pas l’index, ce qui expliquerait la courbe.
Quelles sont les appareils dans une maison qui consomment plutôt des VAR ?

Tout ce qui est inductif ou capacitif.

Avec un gros transformateur sans charge au bout par exemple tu va relevé une intensité importante.
mais aucune consommation. l’effet selfique du transfo va créer un déphasage. et ton cos phi sera plus proche de 0 que de 1 dans le cas d’une charge purement résistive.

le seul exemple que je connaisse est la table de cuisson par induction mais logiquement tout ce qui est bobiné doit baisser le cos phi donc augmenter les var…

il faudrait arriver a mesurer les réfrigérateur ou autres pompes a chaleur qui sont en fait des moteurs même si je pense que leurs fabricants y ont installé des condensateurs pour palier ce soucis

je pense en effet que j’essaie de comparer des choux et des carottes. A priori, il semble que l’Enphase donne la puissance active en W, qu’on ne peut pas directement comparer avec la puissance apparente. ça ma permit de réviser mes très vieux cours de physiques sur le courant alternatif :unamused:
Du coup, la différence assez importante que je vois parfois doit venir du réactif que je consomme (mais qui ne rentre pas dans le comptabilisation en kWh). Je ne vois pas bien les équipemenst qui consomment du réactif, a part peut-être mes 3 frigos qui tournent très souvent avec la chaleur ; peut-être que ça suffit ??