Besoin d'aide pour LED clignotantes (sujet électricité générale)

Salut la communauté,

J’ai enfin raccordé des LED d’ambiance en pied de mur des chambres pour la nuit :wink:

Il s’agit du produit WORO de chez SLV, assez sympa (j’avais mis du temps à l’époque à trouver un produit pas trop moche, de très faible intensité / conso, et facile à installer - ici direct dans un pot élec) :

Mon installation est un peu spécifique,
description des actions en cascade depuis l’utilisateur :

  • Bouton poussoir dans la pièce, qui agit sur
  • Qubino ZMNHSD1 DIN dimmer, qui agit sur
  • Transfo d’origine SLV de 220V > 12V, qui alimente
  • Les LED WORO dans les murs.

J’ai 3 pièces dans la maison avec la même configuration.
Aucun soucis sur 2 pièces, mais la 3ème me donne du fil à retordre :
Lorsque j’allume les lumières, les 2 LED se mettent à clignoter au bout de 2 secondes d’allumage ! :woozy_face:

C’est stable au départ, le temps que le transfo monte en charge on dirait, puis après 2 sec. chrono, un scintillement fort / clignotement très désagréable, rythme hyper soutenu, qui donne immédiatement mal à la tête (avec l’effet disco au passage…)

Ce que j’ai essayé de faire pour l’instant:

  • Installé le transfo de la pièce 1 dans la pièce 3 : l’effet disparait et l’éclairage est normal.
    —> j’ai donc cru que c’était un problème de transfo.

  • N’ayant pas réussi à trouver exactement le même transfo (SLV l’a remplacé par un autre modele entre temps), j’ai racheté le nouveau modèle de transfo préconisé par SLV en bas de page du produit, ce que javais fait aussi à l’époque :
    —> Même problème de clignotement avec le nouveau transfo. J’ai un peu de mal à croire que ce nouveau transfo soit aussi défectueux… donc dans la foulée :

  • J’ai acheté un compensateur actif LED Legrand ref. 040149 :
    —> Installé en amont ou en aval du transfo 220V = pas mieux, toujours le même problème qui persiste avec LED cligotantes…

J’ai épuisé mon stock d’idées, et ce n’est pas du tout mon domaine.
Si une bonne âme peut m’aider à résoudre ce soucis, ou a déjà été confrontée au problème ?

Merci par avance pour vos conseils :wink: :pray:
A bientôt

PS:
Au sujet des transfos que j’utilise : ils ont l’air très similaires (fabriqués par HEP et brandés SLV), mais n’ont pas tout à fait les mêmes caractéristiques (notamment plage de tension de sortie : "Uout = "). Je ne sais pas si cela peut avoir une incidence…

La version avant 2021, ref. 464109 :
Capture d’écran, le 2023-01-24 à 12.42.34

Uout = 3-26VDC
Pout = 1-9W
Entrées Phase + Neutre libre (gauche ou droite)

La version après 2021, ref. 464140:
Capture d’écran, le 2023-01-24 à 12.42.28

Uout = 17-29VDC
Pout = 5.95-10.15W
Marquage précis des entrées Phase + Neutre

Une idée comme ca : est-ce que le Dimmer Qubino ne serait pas un modèle sans neutre par hasard?
Si il n’a pas de neutre, il a surement besoin d’une charge minimum que ne peut assurer la led seule.
Il faut peut-etre ajouter une charge ou bypass comme celui-ci

Merci @fwehrle pour ton aide.
Le Qubino est un modeèle ZMNHSD1 au tableau electrique rail DIN avec neutre (j’ajoute dans le post de départ).

J’avais un autre Qubino neuf sous la main pour faire mes tests, et le comportement est identique : pas de soucis en interchangeant les transfos d’une pièce qui fonctionne vers la pièce qui me pose soucis…

Du coup, j’en était resté sur mon idée de transfo qui pose soucis, et avec le nouveau la plage de tension de sortie est plus élevée, du coup je pensais résoudre le soucis en ajoutant l’accessoire legrand qui semble faire le meme travail que le bypass fibaro ?

Mais peut etre que je me trompe ?! Ci-dessous :

Bypass fibaro :
Capture d’écran, le 2023-01-24 à 13.03.23

Legrand:
Capture d’écran, le 2023-01-24 à 13.04.10

Bonjour,

Je ne suis pas du tout spécialiste. Mais il y a plusieurs sujet sur la communauté qui indique que l’on ne peut pas Dimmer un transfo AC/DC.
Seul un module ON/OFF (un vrai, via contacts) peut convenir ’

Merci @Madcow.

Je confirme avoir bien passé le réglage Zwave du Qubino en « switch ON/OFF ».
Le module est prévu pour fonctionner dans les 2 configurations :

  1. en dimmer (poussoir)
  2. ou ON/OFF (va-et-vient)

ils sont assez polyvalents et pratiques pour ça :wink:

Aucun soucis avec ce fonctionnement, qui tourne depuis quelques années dans la maison.
Et ne pose pas de soucis dans les 2 autres pièces selon cette config… c’est donc autre chose :slight_smile:

Une idée qui me vient : peut-être vérifier la tension / intensité de sortie des 2 transfos qui fonctionnent correctement dans les 2 autres pièces, et celle de la pièce 3 qui pose problème.

Déjà cela me permettra de savoir si l’origine du problème est bien un défaut de tensions et/ou de puissance de sortie ?

C’est mon intuition. Le 3eme transfo (le nouveau) a une plage de tensions de sorties bien supérieures aux 2 autres, idem pour la puissance en W. Les x2 LED en bas de mur cumulent une puissandce annoncée de 2,4W au total (1,2W chacune) = c’est en dessous de la valeur minimale du transfo à 5.95W.

Il y a une autre différence que la tension de sortie…

L’ancien transfo 464109 n’est pas mentionné comme dimmable:
image

Le nouveau transfo 464140 lui est mentionné comme dimmable:
image

Merci beaucoup @PtiJean pour ton oeil afuté :wink:

Sans doute que les LED WORO (non-dimmables) réagissent mal au transfo du coup !
(cela va dans le sens de la remarque de @Madcow aussi…)

Je vais tenter de joindre SLV pour avoir leur retour là-dessus :wink:

Cette alimentation est une source de courant et pas une source de tension. Elle cherche à faire passer 350mA, quelle que soit la charge. Si la charge est trop faible (résistance trop élevée, et donc puissance appelée faible) elle va faire monter sa tension de sortie jusqu’à arriver: soit à 350mA, soit à sa tension de sortie maxi. Et là, il y a de fortes chances qu’elle se mette en sécu…
Arrêt, puis redémarrage => clignotements…

1. Penses-tu qu’il y ait un moyen d’empêcher ce phénomène ?
(en gardant le meme transfo et même config).
Mon intuition avec le compensateur actif Legrand était-elle bonne ?

Je pense qu’il n’a pas fonctionné car il est indiqué pour une tension de 220V, et à positionner en bout de chaine (= à la lampe). Hors, dans mon cas, en bout de chaine = après alimentation = donc on est loin des 220V…

Peut-être installer un autre produit (condensateur) entre la sortie de l’alimentation et les LED ?
Qu’en penses-tu ?

Autre option, je peux aussi m’orienter vers un autre modèle d’alimentation (je ne suis pas marié avec SLV). Juste, je pensais bien faire en suivant leurs préco… c’est raté :pensive:

2. Quels caractéristiques devraient avoir la nouvelle ailm pour alimenter x2 LED WORO ?
Il y a pléthores de modèles et références… pour l’instant j’ai retenu que le mieux était un non-dimmable (logique les LED ne sont pas dimmables)

Merci :pray:

Alexcrp,

J’ai fait l’erreur de ne pas la consulter la doc des spots avant de te répondre. Ma réponse est en partie erronée…

  1. En fait, tes spots sont bien des 350mA, c’est marqué dans leur doc! Donc à 1,2W et 350mA, il y aura une tension de U=P/I= 1.2/0.350=3.42V aux bornes de la LED.

  2. l’alimentation obsolète 464109 est donnée en sortie pour: 350mA et une puissance de 1W à 9W.
    Hors variation, cela correspond à une tension allant de 2.85V@1W à 25.7V@9W
    On retrouve à peu prêt le Uout= 3V / 26V de l’autocollant.
    Donc le spot de 3.42V@1.2W est dans la plage autorisée.

  3. l’alimentation 464140 est donnée en sortie pour: 350mA et une puissance de 5.95W à 10.15W.
    Hors variation, cela correspond à une tension allant de 17V@5.95W à 29V@10.15W
    On retrouve bien les chiffres Uout écrit sur l’autocollant.
    Donc le spot de 3.42V@1.2W n’est pas dans la plage autorisée.

Ce serait donc le phénomène inverse à ce que je t’ai dit initialement qui se passe. L’alim essaie de faire 350mA, mais pour cela la tension devrait être plus basse que le minimum qu’elle sait faire. Elle se met en sécu, coupe puis redémarre, d’où les clignotements.

Questions:

  • Est-ce bien les nouveaux transfo qui psoent soucis?
  • As-tu essayer le montage en direct, sans passer par le Qubino?
  • Tous les Qubino ont deux spots branchés?
  • Ils sont reliés en parallèles sur la sortie basse tension des alim SLV?

Merci @PtiJean pour tes précisions,
j’apprécie bcp ton partage :wink:

Yes, ce qui explique le bon fonctionnement des LED reliées sur les transfos « obsolètes », jusque là tout va bien.

Merci, cela confirme que la nouvelle alim n’est pas adaptée ! Elle n’arrive pas à descendre assez bas en tension…

CQFD :wink:

Yes, le nouveau (il n’y en a qu’un) 464140 pose soucis.

L’ancien 464109 abîmé dans la même pièce n’avait pas tout à fait la même réaction : les LED scintillaient beaucoup, mais ne clignotaient pas. C’était plus insidieux, avec une intensité de lumière globalement plus faible, et un fréquence de scintillement haute très visible à l’œil nu.
—> comme le remplacement de l’ancien transfo 464109 par un autre ancien 464109 qui marchait bien (de la pièce d’à côté) avait résolu le problème, j’en avait deduit facilement que c’était le transfo qui était HS et avait un soucis…

Après, pour les raisons de la defaillance de ce transfo 464109 HS que j’ai essayé de remplacer par un nouveau 464140 non adapté, j’ai 2 hypothèses:

  • ils ont été stockés (neufs) 2 ans dans un pièce froide et un peu humide
  • pour le raccordement de la dernière pièce de la maison, j’étais fatigué : j’ai effectivement branché l’alim 220V AVANT les LED = sans déconnecter le jus, ce qui est clairement interdit et stipulé sur le papier fourni avec = toujours relier les LED au bornes de l’alim AVANT le 220V = est-ce mon erreur qui l’a flingué ? Mystère…

Non effectivement, et c’est une bonne question = j’essaye ce soir en rentrant et je te dirai le comportement :wink:

Yes. Le Qubino envoi du 220V à l’alimentation lorsque le poussoir est actionné (il est réglé en mode « switch ON/OFF » dès qu’il reçoit l’impulsion du poussoir…)

Yes, même montage avec les Wago dans les 3 pièces :wink:

Mise à jour après appel chez SLV :

Confirmation que l’alimentation 464109 ne se fabrique plus et plus de socks.
Pour mon montage à x2 spots WORO, ils me conseillent de mettre une alim SLV ref. 464108, qui n’est pas tout à fait comme les anciennes, voir ci-dessous :

Capture d’écran, le 2023-01-24 à 15.30.21

De plus, à priori il faut brancher les LED en série (non parallèle / dérivation) pour éviter d’abîmer le matériel, quelqu’un peut-il me confirmer ?

C’était bien le sens de ma question sur le montage actuel série ou parallèle…

Deux raisons:

  • Après une source de courant, il vaut généralement mieux mettre en série, cela garantit que tous auront le même courant. En parallèle, on risque de voir le courant se répartir de façon non équilibrée entre les deux branches.
  • Second avantage du série dans ce cas, cela augmente la tension vue par l’alim, on passerait de 3.42V à 6,84V. Ah zut! Cela ne suffit pas à atteindre les 17Vmin demandés par l’alim :frowning:

Cela confirme donc ta question, il faut brancher les spots de cette technologie (=> spot LEDs sans résistance série intégrée) en série pour que ça fonctionne correctement.

Merci beaucoup @PtiJean, très pédagogique :wink:
Grace à toi et ta patience, j’y vois plus clair !!! (sans jeu de mot :face_with_hand_over_mouth:)

Cela peut-il cramer un spot sur du moyen / long terme ?
Cela fait quelques jours que c’est monté en parallele dans toutes les pièces (bon, ils ne sont pas allumés 8h/jr non plus…)

Je n’y crois pas trop… Au fil du temps, comme tout luminaire filament ou LED, un spot peut griller. s’il meurt en circuit ouvert, et non en court-circuit (ce qui n’est pas impossible pour du semi-conducteur), c’est exactement comme si le spot n’était pas relié. Donc un spot qui grille entrainerait la mort de l’alimentation avec lui! Commercialement, c’est très fort :wink: Mais je doute que SLV soit truand à ce point.

Je pense plus que à vide, la tension de sortie fait des pics au dessus de 42Vdc, ce qui fait changer de classe de sécurité le produit. Il n’est plus considéré comme un produit TBTS, mais comme un produit au normes de sécurités similaires aux appareil reliés au 230Vac. D’i la directive du fabricant de dire qu’il ne faut pas mettre le produit sous tension sans charge en sortie… De là à ce que se soit destructif??? C’est comme si un constructeur de téléphone te disait qu’une batterie arrivée à 0% de capacité entrainait dans la foulée la mort du téléphone associé!

J’ai donc commanbd

Yes, meme constat !

Du coup, j’ai fait uen demande de renvoi de l’alim non adaptée, au profit de l’achat dans la foulée de la nouvelle (ref. 464108).

je te tiens au courant dans 2 jours, le temps de refaire mon montage !
Merci encore pour tes précieux conceils, tu m’as bcp aidé cet aprem :slight_smile:

:pray:

Je ne pense pas. Le courant se divise sur les deux branches qui voient environ 350/2=175mA chacune; donc les spots fonctionne à 50%.

C’est plus l’alimentation qui risque de ne pas aimer fonctionner sur une plage de tension trop basse. En fonction de l’archi électronique du module, cela peut demander à l’inductance interne de supporter des courants hors plages, et donc de l’échauffement qui diminue la durée de vie habituelle.

C’est pas plus mal si je considère l’usage = balisage nocturne :sweat_smile:

Là c’est + gênant…

Avec plaisir!
Y’a tant de gens sur le forum qui m’ont aidés sur la config Jeedom et le soft auquel je ne pige pas grand chose :wink: