Retour d'expérience - peu d'intérêt du plugin thermostat avec radiateurs électriques

Tags: #<Tag:0x00007f38546e4a40>

Je me permets un retour d’expérience après 2 hivers à piloter les radiateurs électriques des chambres avec des Qubino, et les plugins thermostat et agenda. Habitant dans le sud, dans une maison relativement mal isolée comme c’est la norme ici (les hivers étant doux), je programmais le chauffage des chambres pour s’éteindre totalement la journée (toute tentative de maintient de la température est une pure perte, contrairement à ce qui est souvent annoncé) et reprendre avant l’heure de se coucher jusqu’au matin. Je suis très content de l’aspect programmation (le plugin agenda), mais le plugin thermostat, bien que très intéressant sur le papier, n’apporte en pratique que peu de valeur et quelques problèmes :

  • Le temps de réponse de la sonde de température (dans mon cas Xiaomi) et la réaction du plugin thermostat au cycle suivant (quelle que soit la durée de cycle choisie) n’est pas fluide. Bien souvent le simple thermostat hystérésis du radiateur fait mieux pour maintenir une température stable (courbe plus lisse dans l’historique de température Jeedom).
  • Ca implique d’avoir un module fil pilote comme le Qubino, si on ne veut pas avoir un bruit de relais, qui coûte assez cher, implique d’avoir une clé Z-wave, et pose des soucis de portée Z-wave (chez moi en tout cas).
  • Ca fait beaucoup de signaux chaque nuit (2 par heure, si le cycle est à 30 min), ce qui multiplie les chances de perte occasionnelle d’un signal, qui finit immanquablement par s’emballer vers une température absurde. J’ai souvent crevé de chaud la nuit parce que le signal off n’était pas passé (et que plus aucun signal n’est ensuite envoyé vu que la consigne n’est plus repassée à la baisse)…

Ce que je pense faire pour l’hiver prochain : mettre des Shelly 1 et programmer une fois le soir et le matin. Le seul truc qui va me manquer, c’est l’anticipation du temps qu’il faut pour chauffer la pièce ; ça c’était vraiment pas mal…

Je n’ai pas noté ce comportement
capteurs de température zwave (Fibaro, intégrés dans les capteurs de mouvement) paramétrables.
Fil pilote qubino zwave

En ce qui concerne le choix de piloter un chauffage électrique avec un relai, cela me semble comparable à ne pas utiliser la pédale d’accélérateur de sa voiture, mais vouloir conduire en mettant du carburant directement dans les injecteurs.

Ah aussi, pour être franc, y avait un autre truc que j’aimais bien avec le Qubino/thermostat : ma femme ne pouvait plus régler à la hausse le thermostat du radiateur :smiley:

Je suis d’accord avec @AlexM en termes de fiabilité je préfère éviter de trop dépendre du ZWave.
Je vous fais part de ma propre expérience: j’ai changé tous mes radiateurs électriques l’an dernier par de l’Atlantic avec FP 6 ordres et je les pilote par des Qubino FP et le plugin agenda. J’utilise les signaux confort / confort-1 / confort-2 / eco pour moduler la température, j’ai aussi ajoute des controleurs de scene pour commande dans chaque pièce.

Je ne me sers donc pas du plugin thermostat car je ne vois pas l’intérêt de garder une consigne que le radiateur fait deja tres bien tout seul.

Bonjour,

L’intérêt du plugin thermostat est de pouvoir avoir une température donnée, à un instant donné, et ce quelque soit la température intérieure et extérieure.
De cette façon je pilote le chauffage de la salle de bain pour qu’elle soit en température entre 7h et 8h la semaine et 8h-10h le WE. Et on voit bien que l’heure de début de chauffe change en fonction des températures intérieures et extérieures.

Eric