Quel choix privilégiez-vous?

Hello,

La question concerne l’éclairage et suivant deux cas de figure.

  • Cas n°1: Vous installez une nouvelle ligne d’éclairage depuis votre tableau et donc vous n’avez pas de contraintes d’interrupteur déjà installé. (vous êtes libres)

  • Cas n°2: Vous avez déjà votre ligne d’installée ainsi que votre interrupteur. (vous êtes contraints)

Est-ce plus rentable d’installer des micromodules en relai sur la ligne électrique de l’éclairage OU d’installer une ampoule connectée ET faire les ajustements nécessaires (remplacement d’interrupteur par un sans fil, ajout télécommande…) ?

PS:
Information complémentaire:

  • Vous partez de 0 niveau protocole donc vous avez “l’embarras” du choix (sauf KNX) et donc pas de contrainte de passerrelle

Je préconise d’avoir 2 tableaux élec. côte-à-côte:

  • le tableau principal
  • le tableau « domotique » avec des modules format rail DIN (éventuellement la box domotique, les passerelles, etc). Ce tableau domotique récupère les lignes du tableau principal d’à côté, avec la possibilité de démonter le tableau domotique et de tout remettre en ordre en cas de revente de la maison par exemple…

Pour les éclairages, les modules z-wave Qubino ZMNHSD1 sont excellents ! (Variation, temporisation, poussoir ou va-et-bien, reglages quasi illimités…).

Si tu pars sur du Z-wave, la techno sera robuste et hyper fiable à condition d’avoir un bon maillage: privilégier en complement des modules dans des pots élec. pour le fil pilote des radiateurs par exemple, tu auras alors un maillage parfait sur tout le niveau habitable.

En Zigbee il existe des éléments équivalent au Qubino ?

Oui il doit exister des variateurs de lumière Zigbee au format rail DIN, soit en natif, soit avec un petit adaptateur plastique qui permet de le relier au tableau.

Par contre, la liste des réglages du module Qubino est juste excellente.

J’ai pu, au fur et à mesure des usages, mettre des tempos là où j’en avais marre de repasser derrière pour éteindre (couloir…), mettre une puissance max plafonnée (chambres), greffer une sonde de température sur l’un des module du tableau pour relever la température du sous-sol, mesurer la conso…

Pas certain qu’en Zigbee il y ait autant de possibilité sur un même module…
Mais comme le protocole Zigbee est à la mode, il évolue très vite, à voir avec des experts Zigbee de la communauté :wink:

Merci pour ton retour. Effectivement comme jerome6994, j’aurais préféré du zigbee :slight_smile: car en effet j’avais une préférence pour partir vers ce protocole (plus de choix). Mais le zwave est aussi un protocole qui m’intéresse et vers lequel je pourrais partir.

Ce que tu es entrain de me vendre avec ce module me séduit beaucoup.

Pour être plus précis avec le but derrière mon post, concernant le cas n°1, cela concerne un projet d’installation de potelets d’éclairage en extérieur.

Je vais installer 4 potelets sur une terrasse. Je comptais donc tirer une ligne pour les 4 ampoules. Avec un seul de ce module Qubino, je pourrais piloter l’ensemble de mes ampoules silmutanément ( et pas indépendamment) ?

Je sais, et c’est normal, le Zigbee a le vent en poupe :wink: La dernière sonde spatiale sur Mars en ce moment utilise ce protocole (!)

Exactement, c’est ce que je fais dans les chambres avec 1 module Qubino devant les x4 spots branchés ensemble :wink:

D’une façon générale, je me suis fixé la règle 1 module = 1 pièce, peut importe le nombre d’équipement reliés derrière, avec en contrepartie une variation identique sur chaque point lumineux, c’est ce qui m’intéressait d’avoir.
(sous réserve de ne pas atteindre la puissance max admissible par le module, mais avec des spots LED de 5W, on est large…)

Après, c’est possible d’avoir un module par point lumineux, si tu veux jouer sur 2 types d’éclairages par exemple (1 plafond et 1 rasant au sol…), ou faire varier chaque point lumineux un par un, tout dépend de ce que tu souhaites faire !

Excellent le zigbee embarqué sur mars :slightly_smiling_face:

Je pense que je me contenterai d’un module par pièce comme toi pour une question de coût pour ma part. Raaa j’étais chaud pour me lancer dans le zwave au départ puis dernièrement j’envisageais de plutôt partir sur du zigbee mais maintenant tout est remis en cause^^. Peut-être qu’il est courant de faire cohabiter les deux ?

Cela te dérangerait pas de montrer des photos de l’installation de tes tableaux domotique et électrique stp ?

Si tu peux limiter les protocoles c’est le mieux, bien sur ce sera possible, mais plus compliqué à maintenir en gestion / exploitation.

Moi aussi j’avais hésité il y a un an entre Zwave et Zigbee, mais à l’époque il y avait moins de modules Zigbee et surtout il n’étaient pas du tout capables de faire les mêmes choses (moins d’options en général sur un module Zigbee).

J’ai beaucoup utilisé les smart implants Zwave de chez Fibaro pour « greffer » la domotique sur des vielles installations existantes (moteur de portail ou de porte de garage) avec succès.

En résumé aujd:

  • Avec le Zwave, tu as une techno plus ancienne et éprouvée, une compatibilité entre tous les modules, tu as des modules un peu plus cher mais excellents avec pleins d’options, le point négatif est le plugin sous Jeedom qui est un peu ancien, mais en cours de développement normalement par la Team avec un espoir de MAJ bientôt (cependant pas de date),

  • Avec le Zigbee, c’est un protocole jeune, c’est un peut moins cher, tu as moins de modules et un peu plus limités, il y a moins d’interoperabilité entre les fabricants, mais c’est de moins en moins vrai au fur et à mesure des annonces récentes des fabricants, le protocole gagne beaucoup en maturité…

Un peu de lecture:

https://fr.50five.be/blog/z-wave-ou-zigbee.html

Les deux ont leurs avantages et inconvénients…

Pas du tout. C’est déjà sur le forum :wink:

Je te remercie pour toutes ces précisions qui m’aident à faire murir ma réflexion quant à mes différentes options. Ton installation est très intéressante, je vais m’en inspirer pour voir ce qui est possible de faire dans mon cas.

Je reviens sur ce passage. On est bien d’accord que l’ajout d’un tableau domo ne serait intéressant que si on a de nouvelles lignes à installer et meme pour plusieurs lignes en particulier car ça n’aurait pas un grand intérêt pour seulement pour 2 3 modules ?
En ce qui te concerne tu as fait cette installation sur du neuf ?

Salut @Guim, oui, j’ai du refaire toute l’installation électrique dans mon projet de rénovation, du coup je suis parti sur un tableau neuf. A côté de celui-ci, j’ai installé le même tableau dédié à la domotique.

Cf. photo ci-dessous (un jour ce sera propre et tout bien refermé, etc :wink: ):

Capture d’écran, le 2021-04-29 à 20.16.07

Entre les deux tableaux, nous avons « fait notre sauce » avec mon électricien pour faire passer des cables d’un tableau à l’autre derrière les modules (dans les goulottes PVC derrière), en plus de certaines lignes directes qui y arrivent.

En fait, si demain je dois quitter la maison, et si les acheteurs ne sont pas intéressés par la domotique, je « démonte » les modules du tableau domotiques et je les remplace par des wago = La maison retrouve un fonctionnement « à l’ancienne » 100% mécanique, sans intelligence pilotée derrière… Pour moi c’etait un prérequis !

C’est l’avantage des modules DIN au tableau, il se mettent en interface entre interrupteur mécanique et la protection classique. C’est la même chose qui se produit dans un pot élec., juste la position géographique dans la maison qui change. Moi, j’ai voulu centraliser une partie de la domotique au même endroit (fraicheur du garage, tableau élec. juste à côté, etc.).

Je ne savais pas exactement quelle techno/protocole domotique j’utiliserai au moment des travaux, c’était un peu plus coûteux de tout renvoyer au tableau mais cela offre plus de liberté ensuite… avec de quoi voir venir en évolution avec bcp d’emplacement vides dispo.

D’ac merci pour ces précisions @alexcrp